Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Leslie Jones quitte Twitter en flamme après avoir reçu une montagne d'insultes

Leslie Jones a reçu une pléiade d'insultes récemment sur les réseaux sociaux. Elle a d'abord dénoncé les trolls qui l'humiliaient, mais a fini par abdiquer et a annoncé qu'elle quittait définitivement Twitter.

Les internautes l'ont notamment comparée à un orang-outan.

« Vous devez vous haïr vous même pour répandre ce type de haine sur quelqu'un d'autre. Lors de mes pires jours, je ne peux pas penser à répandre ce type de haine », a-t-elle écrit.

« Je me demandais pourquoi certaines personnes célèbres n'avaient pas de compte Twitter, maintenant je comprends. Vous ne pouvez pas être gentil et communiquer avec les fans parce que les gens sont fous », a-t-elle mentionné plus tard, visiblement désespérée.

« C'est comme quand vous vous dites : « OK, j'ai prouvé que je suis digne », et alors là vous recevez un coup de pelle de haine », s'exclame-t-elle ensuite.

« Arrêtez de me dire des ignorer ou que c'est ainsi que le monde fonctionne. Parce que ce sont des conneries. Je suis tannée que tout le monde croie qu'ils ne peuvent pas changer les choses. Nous pouvons faire la différence. Arrêtons de nous mettre la tête dans le sable. »

L'actrice s'est même adressée directement au réseau social :

« Twitter je comprends que tu prônes la liberté d'expression, je saisis. Mais il doit y avoir des règles lorsque les choses dégénèrent comme ça. Comme vous pouvez voir ci-dessous. »

Et ce ne sont que quelques-uns des nombreux messages que la comédienne de SNL a publiés sur Twitter au cours des dernières heures, jusqu'à ce qu'elle indique :

« Je quitte Twitter ce soir, en larmes et triste. Tout ça à cause d'un film que j'ai fait. Vous pouvez haïr le film, mais toute la merde que j'ai reçue aujourd'hui… c'est mal. »

Des fans ont créé le hashtag #LoveForLeslieL en soutien à l'actrice. Même quelques célébrités, dont le réalisateur de Ghostbusters Paul Feig ainsi que John Boyega et Jada Pinkett Smith, ont défendu l'actrice de 48 ans.