Critique

Le nouveau talk-show de Phil Roy, c'est du pur bonheur!

Quand V a indiqué qu'il cherchait un animateur pour son nouveau talk-show de fin de soirée, trois noms ont sorti du lot : Pier-Luc Funk, Stéphane Rousseau, qui a eu l'emploi, et Phil Roy. Ce dernier n'a jamais abandonné son souhait d'animer son propre talk-show et Julie Snyder lui a tendu la main.

La productrice s'est associée au jeune humoriste (rappelons que les deux s'étaient embrassés au Banquier; ils se connaissaient donc bien) afin de bâtir un nouveau concept de talk-show à l'image de Phil Roy. Chaque semaine, le sympathique humoriste investit la maison d'un artiste aimé du public et y échafaude son studio. En soirée, il reçoit trois invités en plus de l'hôte et les questionne à la manière d'un talk-show conventionnel.

L'ambiance conviviale se prête évidemment aux confidences. Quand Patrick Groulx, Marie-Lyne Joncas et Antoine-Olivier Pilon boivent du vin blanc dans la cuisine de Maripier Morin, on peut s'imaginer qu'ils sont plus enclins aux confessions que dans un studio froid de la rue Sainte-Catherine. Les entrevues menées de main de maître par Roy sont pertinentes, voire profondes. Lors du premier épisode, on effleure la question de l'argent avec beaucoup d'honnêteté et on parle du besoin de se diversifier en tant qu'artiste. Il y a aussi, bien sûr, des moments plus légers, comme lorsqu'Antoine-Olivier Pilon raconte qu'il traîne toujours avec lui une paire de sandales pour ne pas marcher dans l'alcool répandu par ses amis qui ne savent pas boire, ce qui nous donne des entrevues bigarrées et amusantes.

Évidemment, l'animateur use de son principal atout - l'humour - allègrement et intelligemment. La visite de la maison de l'artiste sera certainement un incontournable au cours de la saison. Puisque la plupart des hôtes choisis sont des amis de l'animateur, ce dernier se permet maints commentaires inappropriés sur les lieux. Comme Maripier Morin lors du premier épisode, on peut aisément s'imaginer que les hôtes seront un peu gênés et surtout, hilares de voir débarquer ce trouble-fête dans leur chambre à coucher, puis fouiller dans la penderie et dans la pharmacie de la salle de bain des maîtres.

On aime aussi le format plus brut de Phil s'invite. L'émission est entrecoupée de segments en coulisses qui démontrent les dédales de l'installation requise pour une telle production. Maripier Morin est anéantie de voir autant de gens envahir son condo et sa torpeur amuse autant l'animateur que le public.

Phil s'invite, c'est du pur bonheur! On pourra certainement y apprendre là des choses qu'on ignorait sur nos artistes préférés tout en étant divertis par un animateur en parfait contrôle. Phil Roy avait bien raison de revendiquer son propre talk-show, il a le talent nécessaire pour l'assumer pleinement.

Voyez ici nos photos prises lors du visionnement de presse de l'émission ce lundi.

Le premier épisode sera diffusé ce mercredi 30 janvier à 20 h sur V. Voyez la bande-annonce ici.