Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Le FSTVL HAHAHA se termine en beauté notamment grâce à Louis T. et Martin Vachon

La première édition du Festival d'humour numérique HAHAHA s'est conclue ce dimanche. Après des sketchs absurdes de Virginie Fortin et LeLouis Courchesne, nous avons pu assister à une revue de l'actualité par Louis T.

Celui qui nous proposait déjà une lecture de nouvelles amusante via Vérités & Conséquences sur ICI.tou.tv, s'intéresse cette fois aux évènements des derniers mois. Il s'adresse à une personne qui aurait passé les onze dernières semaines dans le coma et qui, subitement, se réveillerait et constaterait que le monde a drastiquement changé. L'humoriste explique de façon sarcastique (et étonnamment pertinente) à cettedite personne les transformations que la pandémie a amenées dans la société. « Tu te souviens de l'époque où on se plaignait que le Purell, ça asséchait les mains. Eh bien, ça assèche encore les mains, mais maintenant tout le monde s'en criss. »

Il aborde les sujets chauds du confinement, soit la vidéoconférence, le télétravail, les artistes qui ont pris le web d'assaut, le papier de toilette, Horiacio, le pain, Lucie Laurier et la distanciation sociale. « Si tu te demandes c'est quoi deux mètres, c'est la distance que tu laissais entre toi et un sans-abri qui te demandait du change. » Sa revue de l'actualité COVID de 30 minutes est l'un des meilleurs coups du FSTVL HAHAHA. On espère qu'elle sera disponible sur le web prochainement parce que rire de cette situation cataclysmique dans laquelle on se retrouve fait un bien fou!

Martin Vachon a ensuite pris le relai avec une version améliorée de ses soirées de jeux en ligne, La guerre des clowns, qu'il a lancées sur le web pendant le confinement. Vachon, accompagné par Réal Béland, Pierre-Bruno Rivard et Korine Côté, ont joué à un classique dans les chaumières québécoises : L'osti d'jeu. C'était absolument hilarant de voir les humoristes tenter de construire la meilleure joke avec des prémisses aussi loufoques que : « Ton chien, ta mère et [...] dans un bain ». C'est déjà très drôle dans une soirée entre amis non-humoristes, mais avec des professionnels de la blague, le résultat est décuplé. Mentionnons quand même que La guerre des clowns de Martin Vachon est devenue un incontournable des vendredis soirs pour bien des amateurs d'humour. Vous pouvez aussi reprendre les précédentes parties sur sa page Facebook. On vous le recommande, c'est très divertissant!

Olivier Martineau a aussi participé à cette dernière soirée du FSTVL HAHAHA en interprétant quelques chansons grivoises, alors que les Pic-Bois et Julien Bernatchez nous ont permis d'assister à un brainstorm loufoque concernant leur prochain spectacle sur Zoom.

On peut féliciter le FSTVL HAHAHA qui a osé offrir quelque chose de frais et de différent dans une période où on avait grand besoin de rire. Est-ce que les festivals numériques remplaceront ceux dans les salles? On en doute et on ne le souhaite pas nécessairement (les rires et la chaleur humaine ont une valeur qui ne se mesure pas en gigaoctets), mais pendant le confinement, c'était parfait.