Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

La cour autorise le recours collectif contre Gilbert Rozon

Le collectif de femmes appelé « Les Courageuses », qui souhaite intenter une poursuite contre Gilbert Rozon pour ses agissements de « prédateur sexuel », a obtenu ce matin l'aval de la cour, selon ce qu'on apprend dans les pages du Journal de Montréal.

« Si [le collectif Les Courageuses] n’était pas autorisée à intenter la présente action collective, il est fort probable que de très nombreuses victimes seraient privées de l’exercice de leurs droits en justice »,  a indiqué le juge Donald Bisson dans un jugement rendu public ce matin.

L'ancien maître d'oeuvre du Festival Juste pour rire a tenté, à deux reprises, de mettre des bâtons dans les roues des femmes qui veulent réparation, sans succès. Il avait notamment tenté de faire disparaître le terme « prédateur sexuel » de ce dossier.

La semaine dernière, l'avocat de Gilbert Rozon avait indiqué qu'il n'y avait rien de criminel à se servir de sa notoriété et de son pouvoir pour séduire. Cette manière de voir les choses a toutefois été rejetée par le juge. « Ces arguments ne correspondent pas aux allégations factuelles de la [victime], qui n’a pas été ‘charmée par son patron’ », peut-on lire dans le jugement.

Gilbert Rozon est donc encore plus proche de faire l'objet d'un procès au civil.

Au début mai, on apprenait que 12 plaintes ont été déposées au total contre Éric Salvail au SPVM, tandis que 30 ont été enregistrées contre Gilbert Rozon. Voyez les détails ici.