Hubert Lenoir réagit avec intensité à sa nomination au Prix Polaris

Hubert Lenoir ne cessera jamais de nous étonner! Mais, derrière cette façade rebelle et séditieuse se cache un message d'une grande puissance sociale. Le chanteur nous l'a d'ailleurs prouvé grâce à ses propos scandés avec fougue au Festival d'été de Québec la semaine dernière.

Ce mardi, nous apprenions qu'Hubert Lenoir figurait sur la courte liste du Prix Polaris pour son album Darlène. D'abord heureux d'avoir obtenu cette reconnaissance de la part de ses pairs canadiens-anglais, l'artiste provocateur y est allé d'une réflexion plus étayée sur Instagram, que voici :

« dans le fond je viens de me rendre compte que darlène est le premier album majoritairement francophone sur la shortlist du @polarismusicprize en 7 ans depuis 2011 c’est ça qui arrive quand tu fais pas de la chanson je l’ai dis mais je vous le redis c’est important de repenser les traditions et de constater combien elles nous limitent dans la création fuck les concepts pré-établis soyez des enfants et faites vos choix avec passion, colère et rien d’autre le reste sert mais sert à pas grand chose sert juste correct le buzz c’est de servir grand, servir la musique, servir l’art, servir la beauté. »

Lenoir s'efforce de briser les barrières et de faire changer les mentalités. Sa récente campagne publicitaire dans le métro de Montréal respecte cette noble ambition.

dans le fond je viens de me rendre compte que darlène est le premier album majoritairement francophone sur la shortlist du @polarismusicprize en 7 ans depuis 2011 c’est ça qui arrive quand tu fais pas de la chanson je l’ai dis mais je vous le redis c’est important de repenser les traditions et de constater combien elles nous limitent dans la création fuck les concepts pré-établis soyez des enfants et faites vos choix avec passion, colère et rien d’autre le reste sert mais sert à pas grand chose sert juste correct le buzz c’est de servir grand, servir la musique, servir l’art, servir la beauté. @caroletheartist @nowaymie @johnjohnlondono @tristanlajarrige @anatole.la @louadriyo @sandy_boutin @simonerecords @p_bro @pebeaudoin

Une publication partagée par
Hubert Lenoir
(@lebaronbandit) le