Charles Lafortune confiant de ne pas « briser des rêves » à La voix Junior

Voir des jeunes pleurer parce qu'ils n'ont pas été sélectionnés par les juges est une chose qui fait peur à plusieurs téléspectateurs. Nous avions soulevé la question en entrevue avec Marie-Mai plus tôt cette année, qui sera l'une des trois juges de l'émission. Celle-ci nous avait simplement mentionné que l'émission avait été construite pour ne pas que les enfants soient blessés émotionnellement.

Mariper Morin a également souligné en entrevue que la production avait porté une attention toute particulière au bien-être des enfants, et qu'elle serait, personnellement, la « ouate » des jeunes aspirants.

Lors de son passage à Sucré salé mercredi, l'animateur Charles Lafortune s'est également exprimé sur la question. « Non [nous n'avons pas peur de briser certains rêves]. D'abord, tous ceux qui sont dans le show vont gagner quelque chose. Sur 2 millions de personnes, quand ben même qu'il y en a 10 % qui t'aiment, ça reste que c'est 200 000 personnes, c'est deux fois le nombre de personnes qui ont assisté au show de la St-Jean-Baptiste au parc Maisonneuve. »

« Je pense que c'est plus les parents que je vais avoir à gérer. J'ai commencé à tourner des petites affaires, et je le vois. Des fois je rencontre un enfant, et le parent parle par-dessus son enfant. Là je me retourne et je lui dis : « oui, vous, vous allez chanter quoi? ». Et là, ils comprennent. »

« Il faut encourager le fait de se dépasser, de gagner, d'être le meilleur de soi-même, encourager ça. Pour moi, c'est important », précise-t-il finalement.