Caroline Néron en faillite : Les commentaires désobligeants affluent

Jeudi, nous apprenions que les magasins de bijoux Caroline Néron se plaçaient sous la protection de la Loi sur la faillite. De lourdes dettes auraient forcé la femme d'affaires à prendre des décisions difficiles en ce qui a trait à son entreprise.

Les prix exorbitants des loyers dans les centres commerciaux et la diminution de l'achalandage dans ces derniers auraient eu raison, en partie, de ses déboires financiers. Un plan de restructuration sera bientôt déposé. Ce dernier implique, entre autres, la fermeture du siège social basé à Montréal, ainsi que plusieurs mises à pied.

Cette triste nouvelle a toutefois généré davantage de commentaires négatifs et méchants que pertinents sur les réseaux sociaux.

Le propriétaire du Beach Club, Olivier Primeau, a d'ailleurs pris la parole afin de défendre l'entrepreneure québécoise :

« J’ai tellement honte de lire tous les commentaires désobligeants sur l’annonce de la faillite de Caroline Néron... vous êtes bien placé derrière vos téléphones et vos écrans d’ordinateurs pour venir rire d’elle mais si vous n’êtes pas un(e) entrepreneur(e) vous n’avez aucune idée de quoi vous parlez. » Voyez la publication complète au bas de l'article.

De son côté, Caroline Néron reste positive, malgré tout. Sur ton compte Instagram, la femme d'affaires a publié une photo d'elle face au logo de son entreprise avec la mention : « Malgré les embûches, poursuis tes rêves... »

Rappelons que la dragonne, qui n'a d'ailleurs pas été très bien accueillie par le public lors de son arrivée dans l'émission, s'est récemment associée à Éric Lapointe pour une nouvelle collection. Voyez ces bijoux rock ici.

Néron ne fera pas partie de l'équipe de Dans l'oeil du dragon en 2019. Découvrez ici l'identité des nouveaux dragons.