Publicité
Stars

Brandon Prust s'excuse et prend une pause des réseaux sociaux

Depuis le début de la pandémie, Brandon Prust, ancien joueur du Canadien de Montréal, critique ouvertement les décisions du gouvernement et s'affiche contre le vaccin. 

Récemment, il a répondu à une dame sur les réseaux sociaux de façon particulièrement violente. « Ça signifie qu’il [le gouvernement] peut me forcer à faire n’importe quoi? J’espère qu’il te forcera à devenir une esclave sexuelle », avait-il notamment écrit. « J’ai payé plus de taxes pour ces routes que ce que tu pourrais espérer avoir dans ton compte en banque. Tu mérites de rester dans ton sous-sol. Pas moi.»

Vu les nombreuses réactions que cette réponse a suscitées, Brandon Prust s'est excusé plus tard, mais le mal était déjà fait.

« Je voudrais m'excuser auprès de la dame à qui j'ai répondu. Elle a supprimé son tweet donc, je ne peux pas la retrouver. Mon intention n'était pas d'offenser qui que ce soit, c'était une mauvaise blague. Je m'excuse pour mon mauvais choix de mots. J'espère que le gouvernement n'obligera personne à se lancer dans le commerce du sexe ! »

Vendredi, il a publié une lettre sur ses réseaux sociaux, revenant sur la situation :

« Après avoir réfléchi, écouté les conseils de ma famille et de mes amis, et ceux de ma communauté, je sais que ce que j'ai tweeté était mal.

Je n'encourage ni n'accepte la violence envers les femmes. Je respecte les femmes. Je vais aussi travailler pour mieux comprendre les mesures de la Santé publique. 

À Elizabeth MacAulay, je m'excuse sincèrement et profondément.

[...]

C'est une période d'apprentissage importante pour moi.

[...]

Je vais prendre une pause des réseaux sociaux pour apprendre et aller à de l'avant.

Merci à tous ceux qui ont joué un rôle afin de m'ouvrir les yeux à ce pèlerinage que je dois faire pour devenir un meilleur citoyen. » Lisez la lettre dans son entièreté (en anglais) ci-dessous.

Mentionné dans cet article