Alexandre Champagne défend son ex Marilou dans une lettre puissante

Dimanche, nous apprenions que Marilou attendait un deuxième enfant. Ce qui devait être une bonne nouvelle s'est rapidement transformé en cauchemar alors que la toile s'est emballée contre l'entrepreneure, prétextant qu'elle fréquentait son nouveau copain (voyez-le ici) depuis trop peu de temps pour envisager l'arrivée d'un poupon.

Alexandre Champagne, le père du premier enfant de Marilou, a décidé de prendre la défense de la jeune femme sous forme d'une lettre adressée à leur fille Jeanne. La missive, puissante et superbe, a été publiée sur Facebook lundi.

Voyez quelques extraits ci-dessous.

Vous pouvez lire la lettre complète au bas de l'article.

Rappelons qu'Alexandre Champagne avait commenté sa séparation d'avec Marilou avec beaucoup d'humour et d'autodérision sur les réseaux sociaux.

« Comme tu le sais depuis un moment, Maman est enceinte. Je sais que selon certaines personnes, ça peut sembler rapide, puisqu'elle est moi sommes séparés depuis à peine un an.

Selon certaines normes morales qui viennent de je-ne-sais trop où, je devrais être triste, dévasté ou en colère.

Mais mon ange, je t'assure qu'il n'en est rien.

Tu es trop jeune pour lire les choses horribles qui sont adressées à Maman sur les réseaux sociaux et je pense que c'est une excellente chose. Ton coeur pur et ton esprit candide ne comprendraient pas pourquoi des humains peuvent être investis d'autant de mépris.

Tristement, on s'y fait, mais on apprend à vivre avec. On ne l'accepte jamais.

[...]

Le Papa de ton frère ou de ta soeur, ce n'est pas moi. C'est un autre homme. Je le connais bien et je veux que tu saches que je l'adore. C'est une personne remarquable qui s'occupe de toi comme de sa propre fille et ça, ça m'apaise. Il n'y aura jamais trop de bonnes personnes dans ta vie Jeanne.

[...]

J'ai une confiance aveugle aussi en Maman et je l'aime énormément. Notre statut civil sur papier a changé, mais on ne s'est jamais autant aimé. Je lui dois d'ailleurs beaucoup et elle aussi peut compter sur mon aide en toutes circonstances.

Ta famille est différente, mais ta famille, c'est nous. »