Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Alexandre Barrette rectifie le tir après avoir choqué ses adeptes sur Facebook

Suivre Alexandre Barrette sur les réseaux sociaux est une véritable partie de plaisir. Toutes les publications de l'animateur de Taxi payant sont hilarantes et celui-ci s'avère des plus sympathiques.

Pourtant, certaines personnes qui le suivent ne semblent pas avoir saisi ce concept.

C'est pourquoi l'humoriste a déclenché un véritable tollé sur sa page Facebook lundi après une publication qui se voulait simplement drôle.

Voici la publication en question :

Malheureusement, plusieurs internautes ont pensé que Barrette riait de la coiffeuse en question ou insinuait que tout le monde devrait le connaître. Pour ceux qui ont vu le dernier spectacle (excellent d'ailleurs) d'Alexandre Barrette, vous savez que l'humoriste y fait un numéro sur le fait qu'il passe constamment incognito et que ce n'est pas une situation qui lui déplaît, au contraire. C'est pour cette raison qu'il a cru bon de rectifier le tir, pendant la nuit, pour ses adeptes qui l'avaient mal compris :

« Bonsoir chers lecteurs! Il est près de 2 :00 du matin et je ne dors pas bien à cause des réactions qu'a suscité ce statut facebook. J'aimerais donc prendre le temps de réagir un peu si vous le permettez car je suis sensible à la situation qui a pris une tournure que je n'anticipais pas. Premièrement, je ne met pas mon métier sur un piédestal! Pour moi, une infirmière ou une ergothérapeuthe ou un professeur me torchent SOLIDE dans l'échelle de l'importance dans la société! Aussi, je ne crois pas être une méga-vedette. (J'en parle d'ailleurs dans mon show à quel point on ne me reconnait jamais)

À chaque journée de ma vie, je croise des gens qui n'ont aucune idée qui je suis. Et pourtant, quand j'arrive chez moi le soir, je ne fais pas un statut facebook sur chacune des personnes qui ne me connaissent pas, j'aurais un paquet de statuts facebook à faire.

Alors pourquoi ai-je décidé d'écrire un statut facebook sur cette situation précise. Je me pose moi même la question? J'ai toujours le souci d'écrire des choses drôles sur ma page facebook. Alors, qu'ai-je trouvé drôle dans cette situation précise?

Je tente une explication :

Déjà, l'humour, contrairement à d'autres métiers, est un métier public et souvent, les gens associent le succès ou le talent au fait d'être connu.

«Si t'es bon, je devrais surement te connaitre!»

Et ça implique aussi que tu devrais être drôle toujours dans toutes les phases de la vie.

«Si t'es bon, pourquoi tu me fais pas rire à l'instant?»

Le nombre de lift allo-stop que j'ai pris il y'a quelques années et quand pour meubler la conversation le conducteur me posait la question «que fais tu dans le vie?» suivait parfois un «Pourtant je te connais pas? Fais tu autre chose que l'humour pour gagner ta vie?»

Pour revenir à cette fille qui m'a coupé les cheveux et qui était en passant

vraiment sympatique et intéressante.

Elle peut avoir plein de raisons pour ne pas me connaitre.

Elle peut ne pas beaucoup écouter la télé ou orienter ses choix télés vers d'autres émissions que les miennes. Elle peut travailler comme une folle et ne pas avoir le temps de suivre le showbusiness Québécois. Elle peut écouter la télé en Anglais. Elle peut jouer dans une ligue de Ultimate Frisbee et être un espoir mondial et mettre chaque minute de sa vie à l'entrainement de nouveaux lancers de frisbee.

Bref, jamais dans mon texte je tente d'insinuer qu'elle est dans le tort ou mauvaise de ne pas me connaitre. Jamais!!!

Je crois que ce que je trouvais drôle dans la situation, c'est + l'empathie qu'elle avait pour moi et ses bons mots et son souhait que je perce la dedans un jour et aussi mon malaise de lui dire que je fais ça depuis 14 ans pour pas que tout d'un coup elle se sente mal ou anormale de zéro me connaitre.

Bref, je suis humoriste, je ne tente que de soulever le drôle dans la vie. Parfois dans les malaises, parfois dans mes échecs, parfois dans mes bons coups. J'aimerais que ma page facebook reste festive et drôle.

Je tiens à m'excuser aux gens qui ont pu être froissés par ce texte, m'excuser surtout à cette fille. Et d'ailleurs, si tu acceptes, j'aimerais t'inviter à mon spectacle cette semaine à Montréal jeudi ou vendredi. J'appellerai demain au salon pour t'inviter de vive voix!

Voilà. »