Affaire Gilbert Rozon : Sa propre belle-soeur parmi les victimes

Il y a près d'un an que des accusations d'agression sexuelle ont fusé à l'endroit de l'homme d'affaires déchu Gilbert Rozon, dans la foulée du mouvement #MeToo. Depuis, celui-ci a dû se départir de sa compagnie Juste pour rire. Il continue toutefois de nier les fautes qui lui sont reprochées par bon nombre de femmes, dont font notamment partie Julie Snyder et Pénélope McQuade.

Voilà qu'une nouvelle victime alléguée a décidé de sortir de l'ombre, après avoir porté plainte il y a plus de 10 mois. Il s'agit de Martine Roy, la belle-soeur par alliance de Gilbert Rozon au moment des faits.

Elle a offert un témoignage troublant à la journaliste Monic Néron du 98,5 Montréal. Vous pouvez l'entendre dans la vidéo ci-dessous. Elle y indique notamment sortir de l'ombre maintenant pour dénoncer aussi la lenteur des procédures judiciaires, qui l'ont obligée à être en présence de son agresseur lors des funérailles de sa mère cet été.

Elle raconte son récit troublant ainsi : « C'était au Musée Juste pour rire. Il y venait assez régulièrement. Une bonne journée, il arrive derrière moi et me dit je veux te parler. Il m'amène dans une loge blanche avec les bancs et tout. Il me prend, il m'accote sur le comptoir qui est là, il descend mes culottes et carrément il m'agresse. Moi j'ai figé, j'ai complètement figé, parce que je ne pouvais pas croire ce qui se passait. Première, je suis lesbienne. Je suis sa belle-soeur, la soeur de son épouse Danielle. Pour moi, ça a été fatal parce que je ne savais pas à qui en parler. J'avais peur de lui, tellement peur. »

Appelé à répondre à ce témoignage-choc par le 98,5 Montréal, Gilbert Rozon a encore une fois nié catégoriquement ces allégations. « J’ai l’intention de me défendre et espère que le système de justice, auquel je crois et avec lequel je suis prêt à collaborer, fera la lumière sur ces accusations sans aucun fondement », a-t-il dit.

Rappelons que la cour a récemment autorisé le recours collectif contre Gilbert Rozon.

Affaire Gilbert Rozon: sa belle-soeur parmi les présumées victimesUne autre présumée victime de Gilbert Rozon est sortie de l'ombre en se confiant à notre collègue Monic Néron.

Il s'agit de sa propre belle-soeur, Martine Roy.

Publiée par Paul Arcand sur Mardi 11 septembre 2018