Publicité

Rick Pagano présente du nouveau matériel au Festivent de Lévis 2019

Lors de la diffusion de La voix la saison dernière, nous faisions partie des fans de Rick Pagano. Comme bien des téléspectateurs, nous avions été estomaqués lors de son élimination en demi-finale (quoiqu'heureux pour l'excellente Rafaëlle Roy).

La voix de Pagano, un peu rauque, dur, qui écorche chacune des paroles des chansons qui traversent son gosier, nous charme à tout coup. Ce jeudi soir, à Lévis, n'a pas fait exception à la règle. Vêtu d'un ensemble ligné ajusté, de bottes noires et de son traditionnel chapeau, il est entré en scène sobrement sur une reprise de la chanson « Somewhere Only We Know » de Keane.

Accompagné par quatre talentueux jeunes musiciens, il nous a offert plusieurs nouvelles compositions ainsi que quelques reprises, habilement interprétées. On a beaucoup aimé son medley du classique « Sweet Dreams » avec « Lose Yourself » du rappeur Eminem.

Son premier single en français, « Clones », a beaucoup de potentiel. Ses extraits en anglais sont aussi plutôt accrocheurs. « Sweat » est notre préféré. Même s'il oeuvre maintenant en solo, Pagano n'a pas renié ses origines pour autant. Il a aussi offert une chanson de son ex-groupe Final State, intitulée « Wayn ». En conclusion, il a proposé au public du Festivent la chanson qu'il a interprétée lors des Duels de La voix, « Sign of the Times »; une pièce parfaite pour son timbre éraillé.

Rick Pagano a été chaleureux et reconnaissant avec la foule, même si son talent réside davantage dans la musique que dans l'art oratoire. Sa candeur était agréable à voir. « Je l'aime en criss cette toune-là », dira-t-il en parlant de l'une de ses compositions. On ne peut certainement pas lui reprocher son manque de transparence!

Le jeune chanteur de Québec nous promet un lancement de son premier album sous peu. Nous avons bien hâte de découvrir l'ensemble de sa proposition, qui s'annonce fort prometteuse.

Voici les chansons interprétées par Rick Pagano le 1er août au Festivent Ville de Lévis :

  • Somewhere Only We Know (reprise de Keane)
  • Only the Good Die Young
  • Donald's Redemption
  • Wayn (Final State)
  • Molly
  • When You Were Young (reprise de The Killers)
  • Toronto Dominium
  • Clones
  • The Hills (reprise de The Weeknd)
  • Why Did You Fuck My Mind?
  • Outcast
  • Sweet Dreams (reprise de Eurythmics)/Lose Yourself (reprise de Eminem)
  • Sweat
  • Our Hearts (reprise de 12345)
  • Sign of the Times (reprise d'Harry Styles)
  • Rêver mieux (reprise de Daniel Bélanger)