Critique et galerie de photos

Québec vibre au rythme de Pearl Jam

Personne n'était à convaincre ce soir. Certainement pas les adeptes qui s'étaient déplacés massivement, de partout à travers le Québec, pour renouer avec le groupe iconique Pearl Jam qui s'était fait rare. Et certainement pas les membres du band qui semblaient tous dans une forme exemplaire et ravis de fouler la scène du Centre Vidéotron, plein à craquer pour l'occasion.

Après une entrée plus que désinvolte, alors que toutes les lumières de l'amphithéâtre étaient encore allumées, Eddie Vedder et sa troupe ont entrepris un véritable marathon musical qui aura finalement duré près de 3h. Pendant ce moment unique, c'est une rétrospective de 25 années de bon rock qui nous a été offerte. Ten, l'album initial du groupe, y a eu la belle part alors que sept de ses onze titres ont été interprétés.

Après une introduction énergique, qui nous a notamment permis de vibrer au son des « Elderly Woman Behind the Counter in a Small Town », « Once » et l'indémodable « Even Flow», Vedder - sympathique et charismatique à souhait - a tenu à s'adresser à la foule en français. Dans une langue de Molière plus que cassée, le chanteur a fait rigoler les spectateurs : « Après onze ans d'absence, c'est un plaisir d'être de retour. Merci de venir après tout ce temps. C'est peut-être la dernière fois que je parle en français, car mon français c'est de la merde! »

Pendant la soirée, les démonstrations de générosité ont été nombreuses : bains de foule, gratitude pour les membres du groupe, salutations des amis, une pensée pour les habitants de Fort McMurray qui sont ébranlés par une catastrophe naturelle sans précédent, des bons mots pour le Centre Vidéotron et ses installations impeccables, etc. Les membres du groupe ont même fait monter sur scène un jeune garçon du parterre, qu'ils connaissaient déjà visiblement, et qui a eu assez de cran et de talent pour les accompagner à la guitare. Un beau moment.

Les fans auront eu droit à vingt chansons, puis deux rappels qui comptaient, réunis, 15 chansons, dont trois reprises. La finale valait à elle seule le détour. C'est dire que chacun en a eu pour son argent. Rien à redire, donc, de cette soirée de communion, pour l'amour du bon rock, avec un groupe dont la générosité n'a d'égal que son talent. Des soirées comme celle-ci, on en prendrait souvent!

Voici la liste des pièces interprétées ce soir :

  • Of the Girl
  • Elderly Woman Behind the Counter in a Small Town
  • Once
  • Last Exit
  • Gods' Dice
  • Even Flow
  • Pilate
  • Light Years
  • Severed Hand
  • Corduroy
  • You Are
  • Mind Your Manners
  • Whipping
  • Nothing as It Seems
  • Given to Fly
  • State of Love and Trust
  • I'm Open
  • MFC
  • Why Go
  • Better Man

Rappel

  • The Needle and the Damage Done (chanson de Neil Young)
  • Thumbing My Way
  • Sleeping By Myself (chanson d'Eddie Vedder)
  • Wash
  • Comatose
  • Lightning Bolt
  • Sad
  • Surrender (chanson de Cheap Trick)
  • Porch

Deuxième rappel

  • Daughter
  • Do the Evolution
  • Jeremy
  • Black
  • Alive
  • Baba O'Riley (chanson de The Who)