Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

P-A Méthot et son ananas lancent l'édition hivernale du ComediHa! Fest-Québec

Comme bien des festivals, ComediHa! a dû s'adapter à la situation particulière occasionnée par la pandémie. La production a choisi de remettre son édition estivale à l'hiver, espérant que les choses s'améliorent d'ici là. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Malgré tout, les galas ont lieu, mais dans des conditions différentes.

C'est dans un Capitole très clairsemé que sont enregistrés les spectacles puis retransmis en direct sur le web. Ils seront ensuite diffusés à Radio-Canada un an plus tard cette année. L'humour sans public (ou presque) c'est difficile. P-A Méthot avait la lourde tâche de lancer les festivités ce jeudi et, malgré ses efforts soutenus, le contexte a eu raison de sa bonne volonté. Il est monté sur scène avec des danseurs et un costume flamboyant, digne du Festival de Rio, en parodiant la chanson « Le bal masqué » de La compagnie créole, mais le tout est vite tombé à plat. Aborder encore la pandémie et l'année regrettable qu'on a vécue en 2020 n'était peut-être pas une avenue souhaitable. La deuxième partie, où l'animateur a enfilé le smoking à la James Bond pour parler des criminels décevants du Québec, avait un peu plus d'aplomb.

Parmi les invités s'étant démarqués lors de cette soirée aux multiples faiblesses, on note Cathy Gauthier qui a, entre autres, abordé la vague de dénonciation et les écarts de conduite de Kevin Parent, ainsi que Simon Delisle, gagnant de l'émission Le prochain stand-up, qui a proposé un texte inspirant sur la signification de la masculinité en 2021, puis Mélanie Ghanimé, qui a osé sortir des sentiers battus (par la COVID) en parlant de son plus récent projet de rénovation. À l'inverse, Michel Barrette et Jean-Claude Gélinas (Réjean de Terrebonne) ont offert les numéros les plus décevants de la soirée. Le sketch de P-A Méthot et Dominic Paquet, qui ont proposé une caricature d'une émission de cuisine (« Cuisinons dans le cabanon »), n'était pas à la hauteur non plus.

Il faut être indulgent dans le contexte, oui, mais il faut aussi être honnête : impossible de nier que ComediHa! a l'habitude de nous offrir des galas plus efficaces que celui-ci. Espérons que les prochains sauront rétablir le standard.

Les galas seront présentés jusqu'au 22 janvier. Consultez l'horaire ici.