Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Festival d'été de Québec

Lynyrd Skynyrd reçoit un accueil du tonnerre pour sa première visite à Québec

Notre critique
Une soirée fumante de pur rock!
Charmé

En 55 ans de carrière, Lynyrd Skynyrd n'avait encore jamais mis les pieds à Québec. Il fallait remédier rapidement à la situation, puisque le groupe recomposé, qui ne compte en fait qu'un seul membre original, a entrepris une tournée d'adieu qui doit se terminer en octobre. Le Festival d'été de Québec était donc l'événement tout désigné pour nous offrir une parfaite soirée de communion rock sur les Plaines d'Abraham avec la tournée Last of the Street Survivors. Les adeptes du genre étaient nombreux et prêts à vivre l'expérience complète, pédale au plancher.

Les acclamations qui accompagnaient l'entrée en scène théâtrale du groupe sur le coup de 21 h 30, après la tonitruante « Thunderstruck » d'AC/DC, résumait déjà cette soirée pur bonheur. En grande forme, la formation s'est lancée dans une interprétation enflammée de « Workin' for MCA », guitares à l'honneur avec notamment le membre original Gary Rossington, celui-là même qui a évité la mort de prêt dans un crash d'avion qui a décimé le groupe en 1977. « Skynyrd Nation » suivait, soutenue par la frénésie de la foule compacte. La scène était joliment éclairée, projections à l'appui.

Johnny Van Zant, le frère du regretté fondateur du groupe Ronnie Van Zant, s'est adressé à son public avec entrain après quatre titres livrés tambour battant. « Nous sommes heureux d'être de retour au Canada », s'est-il exclamé avant de s'enquérir de l'état de la foule. Le spectacle s'est poursuivi sans temps mort, offrant un amalgame rythmé de sonorités blues, country et rock. Le groupe originaire de Jacksonville n'avait certainement pas l'intention de se la couler douce. Évidemment, ce sont les succès « Simple Man », « Gimme Three Steps » et « Sweet Home Alabama » qui ont soulevé le plus les passions. Cette dernière, certainement l'une des plus connues du répertoire américain, a été réclamée puis scandée à tue-tête par les fans visiblement comblés.

L'excellente « Free Bird » a servi d'épilogue à cet événement tonitruant fort réussi. Le rock a toujours eu et aura toujours une belle place au Festival d'été de Québec. Les adeptes en redemandent et ne s'en lassent jamais. La légende Lynyrd Skynyrd était juste ce dont on avait besoin cette fois. Toujours aussi efficace, malgré les épreuves et les années qui passent...

Voici la liste des chansons interprétées par Lynyrd Skynyrd ce soir :

  • Workin' for MCA
  • Skynyrd Nation
  • What's Your Name
  • That Smell
  • I Know a Little
  • The Needle and the Spoon
  • Saturday Night Special
  • The Ballad of Curtis Loew
  • Tuesday's Gone
  • Don't Ask Me No Questions
  • Simple Man
  • Gimme Three Steps
  • Call Me the Breeze
  • Sweet Home Alabama

Rappel :

  • Free Bird

La soirée avait commencé parfaitement dans le ton avec le soul rock énergique de Little Steven & The Disciples of Soul suivi du Jason Bonham's Led Zeppelin Evening. Le fils du batteur John Bonham, lui-même derrière la batterie, a livré tout un hommage à son défunt paternel en offrant, avec ses complices, des chansons cultes de Led Zeppelin dont « Immigrant Song », « Stairway to Heaven » et « Whole Lotta Love ». Québec, ville du rock, ne pouvait qu'être heureuse. La foule qui avait pris d'assaut les Plaines d'Abraham tôt en soirée en témoignait. La finale sur « Rock and Roll » valait à elle seule le détour.