Festival d'été de Québec

Les Foo Fighters offrent le spectacle épique que Québec attendait

En 2015, on pouvait certainement parler d'une communion interrompue avec les Foo Fighters. Ce n'est pas la jambe esquintée du chanteur qui avait mis un terme aux festivités, mais bien une pluie torrentielle, pour ne pas dire démentielle, qui a eu raison de Dave Grohl et ses acolytes. Il va sans dire que cela avait été toute une déception pour les festivaliers imbibés.

Ils nous avaient promis de revenir et ils ont tenu promesse. Sous un tonnerre d'applaudissements et de cris -  après une incartade de mère Nature qui a fait peur à tout le monde - le groupe a fait son entrée en scène à 21 h 30 tapant, pour un spectacle prolongé. En effet, à la demande du chanteur, le groupe allait jouer une heure de plus, en guise de compensation pour le précédent rendez-vous manqué. Déjà une belle preuve de générosité. « Rien ne va nous interrompre ce soir salopards! », a-t-il lancé. Dame Nature n'avait plus qu'à bien se tenir.

« Ça nous aura pris trois ans, trois ans salopards. Mais nous sommes de retour, nous sommes toujours de retour », a-t-il ajouté après une entrée en matière musclée composée des succès « All My Life », « Learn to Fly » et « The Pretender ». Avec toute l'attitude « bad ass » qu'on lui connaît, Grohl venait de donner le ton à la soirée. Dangereusement en forme, les complices ont poursuivi leur marathon musical, alternant les titres de leur dernier effort, Concrete and Gold, et des succès indémodables. Sur « Rope », le batteur Taylor Hawkins a offert un solo digne de ce nom qui lui a valu les acclamations de la foule. Impressionnant! La fille de Grohl, Violet, a aussi eu droit à son petit moment de gloire, sous le regard approbateur de son célèbre paternel.

Après avoir ravi le public, transformé en chorale, avec l'incontournable « My Hero », le groupe s'est permis quelques reprises, dont « Under Pressure » de Queen, puis « Jump » de Van Halen sur la mélodie de « Imagine ». La suite était de la véritable dynamite, avec notamment « Monkey Wrench », « Run » et « Best of You ». Si Dave Grohl et ses comparses sont de dangereuses bêtes de scène, il ne faut pas oublier qu'ils sont aussi de véritables virtuoses. Ils ont fait la démonstration de leur maestria toute la soirée, notamment Grohl qui a servi plusieurs segments halentants à la guitare, tignasse rebelle à l'appui. « Everlong » a complété la soirée de la manière la plus épique possible.

La ville de Québec peut enfin dire qu'elle a eu le spectacle des Foo Fighters qu'elle méritait. D'ailleurs, on en reprendrait n'importe quand!

Voici la liste des chansons interprétées par les Foo Fighters ce lundi 9 juillet à Québec :

  • All My Life
  • Learn to Fly
  • The Pretender
  • The Sky Is a Neighborhood
  • Rope
  • Sunday Rain
  • My Hero
  • These Days
  • Walk
  • Under My Wheels (reprise d'Alice Cooper)
  • Under Pressure (reprise de Queen) / Jump (Reprise de Van Halen)/ Hey! Oh! Let's GO! (reprise de The Ramones)
  • Monkey Wrench
  • Run
  • Breakout
  • Dirty Water
  • Best of You
  • Times Like These
  • Everlong