Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique et Galerie photos

Le nouveau spectacle de Véronic Dicaire est époustouflant

Avant ce soir, j'avais vu Véronic Dicaire dans un festival puis à quelques reprises à la télévision. J'ai toujours aimé cette pétillante artiste émérite, mais, j'avoue que, là, elle a largement dépassé mes attentes.

Ce nouveau spectacle, présenté à guichet fermé ce lundi au Capitole de Québec, est à la hauteur de la réputation de la talentueuse chanteuse, et même au-delà. On peut évidemment y entendre certaines de ses plus célèbres imitations, dont Édith Piaf, Ginette Reno et Céline Dion, mais elle se risque également à des artistes plus jeunes, dont Charlotte Cardin. Son interprétation de « Faufile » m'a donné des frissons et nous n'étions encore que dans le premier bloc.

Au cours de cette soirée diversifiée, qui peut intéresser un public très large, Véronic Dicaire nous propose des numéros originaux où s'allient brillamment danse et chant. Accompagnée par six danseurs d'élite, dont le fantastique finaliste de l'émission Révolution Yoherlandy, la chanteuse livre des chorégraphies étoffées et des performances vocales incroyables sans montrer le moindre signe de fatigue. Il faut préciser, en plus, que la chanteuse a dû annuler un spectacle à Montréal vendredi dernier parce qu'elle souffrait d'une violence sinusite. Les spectateurs de Québec n'y ont vu que du feu.

Parmi les segments marquants, on doit absolument souligner ce pastiche de la pièce « Shallow » tirée du film A Star is Born. En se fermant les yeux, on aurait pu croire que Lady Gaga avait remplacé Dicaire sur scène tellement sa reproduction était juste et puissante. Ses imitations de Safia Nolin, Diane Tell, Ariane Moffatt et Marie Carmen nous ont aussi beaucoup plu.

En plus de nous ébahir par la maîtrise et la puissance de sa voix, Véronic Dicaire nous fait également beaucoup rire. L'artiste connaît si bien son médium qu'elle sait aussi comment le manier à des fins comiques. Elle propose entre autres un segment lors duquel elle interprète des chansons d'un artiste en empruntant les mimiques d'un autre. On a donc pu entendre « La tendresse » de Ginette Reno chantée avec la gestuelle propre à Diane Dufresne. Une façon très originale de mettre à profit au maximum son talent d'imitatrice.

Parmi les moments cocasses, on note aussi cette comédie musicale, en fin de parcours, sur la vie de Céline Dion. Elle y explore de grands moments de la vie de la diva - grossesses, maladies, résidence à Vegas, etc. - en humour et en chanson. Les textes de certains des plus grands succès de Céline ont été remaniés pour l'occasion. DiCaire aborde même la nouvelle passion de l'idole des Québécois : la mode. « Maintenant je fais ce que je veux, même si tu saignes des yeux. »

Vraiment, ce spectacle vaut le détour! Nous nous sommes surpris à lâcher quelques « wow » vocaux lors de certains moments-clés. Impossible de s'ennuyer avec cette artiste multi-disciplinaire au talent incommensurable. Oui, je le répète : elle m'a jetée par terre!