Publicité
Galerie de photos

Lancement de Les grandes artère de Louis-Jean Cormier

Hier soir, au Club Soda de Montréal, avait lieu le lancement du deuxième effort solo de Louis-Jean Cormier, intitulé Les grandes artères. Le chanteur est monté sur scène, armé de sa guitare, pour interpréter neuf chansons issues de ce nouvel album, dont « Si tu reviens », le premier extrait. Il était accompagné de ses fidèles complices, en plus d'un ensemble de cuivres. Il a également chanté, l'instant de « Jouer des tours », avec le gagnant d'un concours qu'il avait mené sur YouTube il y a quelques semaines.

Les aficionados de l'interprète, encore plus nombreux depuis La Voix, ne seront pas dépaysés à l'écoute de ce nouvel opus. On y retrouve toujours les mêmes sonorités, dont cette magnifique guitare omniprésente, et cette poésie caractéristique du chanteur. La voix, douce et porteuse d'images, nous fait planer. Alors que son premier album, Le treizième étage, avait le carré rouge marqué sur le coeur, le chanteur aborde plutôt les maux du coeur et l'amour qui s'effrite dans Les grandes artères :

Le jour où elle m'a dit je pars

C'était vers 6h

Le soleil frappait dans le miroir

Rien n'annonçait le malheur

Mais tout est devenu si noir

Ça se répare-tu un coeur?

Le jour ou elle m'a dit je pars

Je ne m'en attendais pas

Souvent on se dit que c'est juste une phase

Mais plus ça va, moins j'y crois

Plus ça grandit l'écart

Ça se réchauffe-tu un froid?

Louis-Jean Cormier propose plusieurs mélodies accrocheuses, des ballades mélancoliques qui chavirent et même une reprise de la sublime « Complot d'enfants » de Félix Leclerc, une de nos préférées, sur
Les grandes artères
. Un album à écouter et réécouter.

Plusieurs dates de concert ont été annoncées à travers le Québec, notamment le 14 mai prochain au Métropolis.

Voyez ci-dessous les photos du lancement.