Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique

Grâce de Christine Morency : La nouvelle Reine de l'anecdote

Ceux et celles qui connaissent Christine Morency, pour ses nombreuses apparitions à la télévision ou pour son émission radiophonique Complètement midi avec Pierre Hébert à Rouge, savent que l'humoriste semble être tombée, depuis longtemps, dans la potion magique de l'anecdote. En effet, celle-ci sait raconter comme pas une ces petites histoires de tous les jours en y injectant une bonne dose de folie. Si l'on ajoute à cela une personnalité authentique et un rire unique, il est difficile, voire impossible, d'y résister.

Cela pouvait donc expliquer l'accueil de rock star que réservait le public de Québec à Christine Morency ce mardi 22 novembre, pour la première médiatique de son spectacle Grâce. La principale intéressée semblait elle-même soufflée par le volume avec lequel les spectateurs l'ont accueillie. « Est-ce que je suis Céline ou quoi? », s'est-elle exclamée, pantoise, avant de se lancer dans un marathon de blagues issues de son quotidien pas banal.

Avant d'être humoriste, Christine Morency était travailleuse sociale auprès des itinérants. C'est d'ailleurs le point de départ de son récit, sans temps mort, dans lequel elle nous entraîne dans ses délires autant que dans ses bons coups. Avec ses mots, un séjour au Ritz prend des airs de conte, une visite au Planétarium avec son filleul vire au cauchemar, un passage aux douanes devient une mission dangereuse, tout comme sa visite à la ronde ou son utilisation "mouillée" d'un pédalo à Cuba.

Au passage, la principale intéressée n'hésite pas à délaisser les sujets légers pour aborder celui du consentement sexuel, thème plus que d'actualité en ce moment, comme elle seule peut le faire. Elle se permet aussi, dans chacun de ses numéros, de faire de la grossophobie son cheval de bataille, s'évertuant à illustrer avec humour comment la société n'est pas ouverte aux personnes différentes. Elle le fait toutefois avec une insouciance et un abandon qui sont complètement libérateurs. Comme il est contagieux de la voir ponctuer son spectacle de blagues bien crues ou de se dandiner lascivement sur scène! Comme elle le dirait elle-même : chaudasse ou quoi! Et pourquoi ne pas écorcher son bon ami Pierre Hébert au passage?

Il n'y a pas à dire, cette première proposition scénique de Christine Morency ne manque pas de mordant. Pas étonnant que les échos soient déjà si positifs et que celle-ci ait reçu, ce dimanche même à Tout le monde en parle, un Billet d'or pour 50 000 billets vendus. Voilà autant de personnes qui sont assurées de passer une superbe soirée en compagnie de LA nouvelle reine de l'anecdote.