Critique et Galerie de photos

Festivent 2015 : Simple Plan irrésistible

Je me sentais définitivement comme l'une de ces adolescentes groupies mercredi à Lévis alors que je ne pouvais m’empêcher de trouver Pierre Bouvier « vraiment sex ». La formation originaire de Montréal a su faire danser les milliers de spectateurs du Festivent de Lévis. Enfants, parents, grands-parents et, évidemment, adolescents, se déhanchaient sur les rythmes pop-rock uniques de Simple Plan.

La formation multiplatine a amorcé les festivités avec ses plus récents succès « Jet Lag » et « Can't Keep My Hands Off You ». Le groupe interprète généralement ces deux chansons avec des collaborateurs, soit Marie-Mai et Rivers Cuomo, le chanteur de Weezer, mais évidemment ces deux prestigieux interprètes n'étaient pas de la fête à Lévis. Les cinq membres du groupe se sont donc échangé le micro pour faire honneur à leurs collègues et à leurs chansons, qui ont beaucoup tourné dans les radios.

Ils ont ensuite interprété « Jump » avant d'entamer leur classique « Welcome to my Life ». Le groupe a ensuite offert une chanson de leur plus récent effort Get Your Heart On - The Second Coming!, intitulé « The Rest of Us », puis ont enchaîné les titres « Your Love is a Lie » et « Astronaut ». Le chanteur a d'ailleurs demandé aux fidèles d’allumer la lumière de leur téléphone cellulaire lors de cette dernière afin de faire ressembler la foule à un firmament d'étoiles scintillantes.

Pierre Bouvier, Sébastien Lefebvre, Jeff Stinco, David Desrosiers et Chuck Comeau ont ensuite interprété « Boom », leur nouvelle chanson, qui sort dans quelques semaines, selon ce que rapportait le chanteur. « Notre nouveau disque est presque fini. Il s'en vient ici très bientôt », a-t-il aussi confirmé à ses fans, qui n'ont pas vu de nouvel album officiel depuis 2011 (notons que le groupe a, par contre, présenté un « extended play » comprenant sept nouvelles chansons de son disque Get Your Heart On! en 2013).

« When I'm Gone », « Shut Up », « Loser of the Year » et « I Do Anything » ont complété le spectacle. Lors du rappel, Pierre Bouvier a exaucé le souhait d'une jeune femme qui tenait une affiche sur laquelle il était inscrit « Ça fait dix ans que je veux une photo avec vous » en la faisant monter sur scène avec eux. Le groupe a ensuite interprété « Summer Paradise », « I'm Just a Kid » puis « Perfect », qui a débuté de façon acoustique jusqu'à ce que les quatre musiciens rejoignent Bouvier dans une douche de lumière sur la scène.

Simple Plan a démontré pourquoi ils connaissent une popularité durable depuis presque 20 ans. Leur accessibilité, leur manière d'habiter la scène et leur livraison toujours juste font de ces quatre musiciens des artistes accomplis dont il est difficile de ne pas s'éprendre d'un amour... d'adolescente!