Critique et galerie de photos

Festivent 2015 : 3 Doors Down solide

Quinze minutes avant l'heure prévue, les premières notes de « Here Without You » ont résonné dans les haut-parleurs de la scène Loto-Québec. La foule, énergique et généreuse, a chaleureusement accueilli le groupe, qui a commencé sa performance par un solo de clavier hypnotisant.

Une immense affiche aux couleurs du quintette rock couvrait le derrière de la scène et des gens du public (probablement des gagnants d'un concours quelconque) étaient rassemblés dans des gradins de chaque côté de cette dernière. Les guitaristes et le bassiste, qui semblaient plutôt stoïques en début de spectacle, se sont rapidement réchauffés pour faire vivre une soirée mémorable aux gens de Québec.

Brad Arnold, le chanteur du band qui existe depuis 1995, ne s'est adressé aux spectateurs qu'à quelques occasions pour les remercier de leur présence. Nous avons entendu beaucoup de « Thank You » et de « God Bless You » ce soir. Un homme beaucoup moins volubile, avouons-le, que son prédécesseur sur cette même scène, Danny Worsnop du groupe We Are Harlot, qui échangeait régulièrement avec la foule.

3 Doors Down a entre autres enchaîné les pièces « Duck & Run », « Let Me Go », « Away From the Sun », « It's Not My Time » et « Loser », qui se retrouvent sur l'album The Greatest Hits, que la formation a fait paraître en 2012. Elle a également interprété « Behind Those Eyes » tiré de l'album Seventeen Days, ainsi que « Road I'm On » de Away from the Sun. À noter que le groupe n'a joué aucune chanson de son dernier album studio, Time of My Life. Notons que ce dernier a été reçu de façon mitigée par les critiques lors de sa sortie en 2011.

Le public a dû attendre jusqu'au rappel avant d'entendre le plus grand succès de la formation, « Kryptonite ». Bien que la pluie commençait à tomber, les amateurs de rock sont restés pour entendre la chanson culte jusqu'au bout. Le chanteur est même descendu dans la foule pour serrer quelques mains. Au moment d'interpréter « When I'm Gone », un autre de leurs titres les plus populaires, l'averse a commencé à s'intensifier et la foule à se disperser. Mais l'énergie du band n'en a pas été affectée.

Une soirée agréable en présence de 3 Doors Down. On aurait peut-être préféré davantage de chaleur et d'humanité de la part du chanteur qui a certainement remercié le public vingt fois, mais qui n'a pas fait d'interventions plus senties que celles-là. Par contre, comme les interprétations musicales étaient à la hauteur, on pardonne la tiédeur de sa conversation avec ses fans...