Hi la la!

FEQ 2019 : Soirée difficile pour la diva Mariah Carey

Notre critique
Une diva sera toujours une diva, surtout sous la pluie...
Perplexe

Après avoir été béni par sept jours de beau temps, il fallait bien (non, on s'en serait passé en fait) que le Festival d'été de Québec connaisse une soirée plus difficile. Les orages menaçaient d'éclater à tout moment, justement lorsque Mariah Carey devait entrer sur la scène principale. Pour cette raison, plusieurs festivaliers avaient sûrement déclaré forfait puisqu'on avait affaire à la plus petite foule de cette édition, jusque-là très achalandée.

Rien pour aider, la diva s'est fait attendre près de 30 minutes de plus avant de gratifier la foule de sa présence. Que s'est-il passé pour occasionner un tel délai? Heureusement, lorsque la chanteuse est finalement apparue devant ses adeptes, elle était tout sourire et très en voix. Son introduction sur « A No No » avait de quoi nous réconcilier avec les aléas passés. Visiblement peu à l'aise sur l'immense scène du Festival d'été de Québec avec ses nouveaux souliers, l'artiste a répété à quelques reprises devoir se familiariser avec l'environnement qu'elle trouvait « difficile ». N'est pas diva qui veut, mais Mariah Carey semble avoir trouvé la recette.

Celle-ci n'a toutefois rien perdu de son registre vocal exceptionnel, comme elle en a fait la démonstration avec des notes suraiguës pendant « Dreamlover » et « Emotions », deux immenses succès des années 90. Après cinq chansons, le mauvais temps s'est malheureusement mis de la partie, mais la chose ne semblait pas trop décourager les festivaliers préparés. Par contre, la chanteuse a quitté la scène précipitamment, faisant craindre le pire quelques instants. Elle est toutefois revenue quelques minutes plus tard, dans une autre splendide tenue. La pluie viendrait-elle à bout de ce spectacle? Sur « One Sweet Day », la chanteuse a offert un magnifique moment en duo avec son excellent choriste, sous un rideau de pluie. Suivait le succès « Always be My Baby » de même que quelques complaintes de la diva sur ses tenues inappropriées pour la température. Décidément, pas facile cette soirée... Le tempo a d'ailleurs été accéléré et quelques hits oubliés au passage dont « Vision of Love ».

Après un autre changement de tenue, Carey est revenue sur scène dans une splendide robe scintillante noire qui lui allait à ravir. Elle a alors enchaîné quelques titres RnB/pop, avant de conclure joliment son happening avec son ultime succès, « Hero ». Pas de rappel. Décidément, Mariah Carey et pluie ne font pas bon ménage. La chanteuse a toutefois fait du mieux qu'elle pouvait dans les circonstances (disons), tout en nous faisant bien sentir son inconfort. La voix y était, pas le coeur. Au suivant.

** Nous n'avons que trois photos puisque l'équipe de la chanteuse n'a approuvé que celles-ci.

Voici la liste des chansons interprétées par Mariah Carey ce jeudi soir :

  • A No No
  • Dreamlover
  • You Don't Know What to Do/Emotions
  • My All
  • Shake it Off
  • Make it Happen
  • Beautiful
  • One Sweet Day
  • Always Be My Baby
  • #JusticeForGlitter / medley
  • It's Like That
  • Heartbreaker
  • Touch My Body
  • We Belong Together
  • Hero

La pétillante Nikki Yanofsky avait lancé le bal devant un parterre pratiquement vide. Celle-ci ne s'est toutefois pas laissé décourager face à cette timide foule et elle a enchaîné ses succès, le sourire aux lèvres, en répétant souvent son amour pour Québec. Son succès du moment, « Big Mouth », complétait son segment enjoué. Le canadien Daniel Ceasar a ensuite pris le relais en enveloppant les Plaines toujours dégarnie de sa voix chaude et sa musique planante. C'était peut-être un peu trop calme toutefois pour les mélomanes qui tentaient de se réchauffer au parterre. Heureusement pour Ceasar, il semblait y avoir plusieurs grands fans dans les premières rangées et ceux-ci ont compensé un peu pour le manque d'enthousiasme ambiant.