Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Critique : Geneviève Leclerc propose un concert virtuel tout doux qui fait du bien

Notre critique
On a bien besoin de ce genre de câlins faits à travers la musique ces jours-ci.
Satisfait

Alors que les spectacles en salles sont impossibles pour le moment, la chanteuse Geneviève Leclerc, qu'on a découverte dans La voix 6, ne s'est pas assise sur ses lauriers et a décidé de produire un concert virtuel de qualité pour ses fans à travers la francophonie. En début de performance, elle précise ne pas être fervente du terme « virtuel ». « C'est du vrai monde, nous ne sommes pas des robots », déclare-t-elle aux 225 spectateurs connectés.

Bien qu'il est inhabituel pour les mélomanes d'assister à un concert depuis leur salon, l'intensité de Geneviève Leclerc a su transcender le format. Depuis un très joli studio (Studio Open House), entourée d'une équipe compétente et dévouée, la chanteuse a interprété plusieurs reprises magnifiques, dont « Non, je ne regrette rien » d'Edith Piaf, « Crazy » de Patsy Cline, « Ma gueule » de Johnny Hallyday, « Wicked Game » de Chris Isaak et « Une histoire d'amour » de Mireille Mathieu, qu'elle qualifie d'incontournable.

L'un des moments les plus touchants de cet apéro musical tout en douceur a, sans aucun doute, été cette interprétation fiévreuse de la pièce « Le parc Belmont » de Diane Dufresne. Autant l'interprète que sa réalisatrice étaient en larmes à la fin de la performance. Geneviève Leclerc indique qu'il s'agit d'un « choix étrange » que ce titre en ces temps de pandémie, mais qu'elle a réalisé seulement le matin même son écho dans la réalité. « Cette impuissance-là, il y a beaucoup de personnes âgées qui doivent la ressentir », a-t-elle précisé, ébranlée. On a aussi particulièrement apprécié sa version jazzée et guillerette de « Love Will Keep Us Together ».

Les spectateurs ont même eu droit à un rappel. L'artiste a donné le choix au public entre deux chansons : son classique « Je suis malade » ou un mash-up de Céline Dion. Pour notre plus grand plaisir, elle s'est permise de faire les deux. Sans surprise, elle a livré ses pièces avec toute la force et la poésie attendues. Il n'y a personne qui interprète la célèbre pièce de Serge Lama avec autant de puissance - vocale et émotive - que Geneviève Leclerc. On en a des frissons chaque fois!

À travers sa réalisatrice, la chanteuse a pu communiquer avec son public, très actif sur la plateforme de clavardage. Elle a reçu beaucoup d'amour de ses fans, en complète pâmoison face à son incroyable talent. Quelques personnes ont indiqué avoir rencontré des problèmes de connexion, mais la plupart (dont nous) se disent satisfaits du rendu. Voilà une expérience musicale originale qu'on espère renouveler avec Geneviève Leclerc, mais aussi avec d'autres artistes québécois de la chanson.