Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Bleu Jeans Bleu casse la baraque à ComediHa!

Cette année, pour son édition hivernale, l'équipe de ComediHa! a choisi de confier l'animation de l'un de ses galas à Bleu Jeans Bleu. Comme les chansons de la formation musicale québécoise sont humoristiques, l'idée n'était pas complètement farfelue.

Grâce à la fraîcheur de leur proposition, on peut aisément dire que Claude Cobra et ses acolytes nous ont offert l'un des meilleurs moments du festival de l'année et même des précédentes éditions. Sous forme d'un souper-spectacle, Bleu Jeans Bleu a reçu ses invités les uns après les autres en ne quittant jamais la scène. Le chanteur a donc participé à la plupart des numéros. Phil Roy a débuté la soirée en force en se moquant de ses hôtes : « Avec vos chapeaux, vous avez l'air des cousins pas fiables de Mary Poppins. », puis Jean-François Mercier a enchaîné de « vieilles » blagues de newfies, prétextant qu'il n'allait certainement pas écrire un numéro original pour ComediHa! André-Philippe Gagnon a proposé quelques imitations, dont une de François Legault puis a chanté « Coton Ouaté » avec Claude Cobra en le caricaturant. Un beau moment.

Au fil de la soirée, nous avons eu droit à quelques saynètes amusantes, dont une où des auteurs-compositeurs-interprètes, comme Louis-Jean Cormier et Sylvain Cossette, venaient remplacer des membres de la formation pendant leur pause. Ils ont su démontrer qu'ils avaient des aptitudes d'humoristes, dont une bonne répartie. On a aussi eu droit à des intermèdes musicaux délirants offerts par Jean-François Provençal et Julien Corriveau des Appendices (première partie) et Pierre-Yves Roy-Desmarais (deuxième partie). Une audition pour remplacer Céline Dion dans leur groupe (ndlr : ne cherchez pas à comprendre) a opposé de belle façon Véronique Claveau, la dragqueen Gisèle Lullaby et P-A Méthot dans une petite robe en paillette rose.

Parmi les moments les plus marquants, on note la finale de la première moitié alors qu'Arnaud Soly est venu faire sa danse pendant que le groupe interprétait son succès « Le king de la danse en ligne ». Jean-Marc Généreux, se sentant interpelé par le titre de la pièce, est débarqué sur scène avec ses habits de roi puis a affronté Soly et Cobra dans un dance battle enflammé. Aussi absurde que fabuleux! L'introduction de la seconde partie valait, elle aussi, le détour alors que deux couples du milieu artistique (Antoine Vézina et Tammy Verge ainsi que Marie Soleil Dion et Louis-Olivier Maufette) reprenaient des scènes d'amour cultes de films alors que la formation pop entonnait « Phrases fromagées ».

Bleu Jeans Bleu a relevé le défi de main de maître en animant un gala d'humour différent de tout ce que ComediHa! nous a proposé jusqu'à maintenant. On leur lève notre chapeau!