Critique et Galerie de photos

Billy Talent au Centre Vidéotron : Ça déménage

C'est bien connu : les gens de Québec sont des amateurs de rock et de métal. Ce n'est donc pas surprenant que la formation Billy Talent figure parmi les chouchous des habitants de la Capitale-Nationale. Preuve à l'appui : le Centre Vidéotron affichait presque complet pour ce énième passage du groupe à Québec.

Formée en 1993 à Mississauga en Ontario, le groupe Billy Talent en a vu des amphithéâtres pleins à craquer et des fans hystériques, mais la passion qui anime ses membres ne s'est jamais effritée. Le chanteur Benjamin Kowalewicz est habité d'une fougue contagieuse de laquelle les spectateurs se nourrissent et avec laquelle ils finissent par s'enivrer d'instinct.

C'est à l'heure prévue (pas de retard pour les vieux rockeurs) et sous une lumière écarlate que Kowalewicz a poussé les premières lignes de « Devil in a Midnight Mass», sous les cris stridents d'une assistance endiablée. Il n'a pas fallu bien longtemps avant que les premiers crowdsurfers apparaissent au-dessus de la foule compacte du parterre.

Le chanteur a enchaîné les vieux succès et les pièces plus récentes avec peu d'interruptions. Il s'est adressé à la foule à quelques reprises (parfois même dans un français précaire, mais ô combien sympathique), notamment pour déplorer l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis et pour revenir sur l'attentat terroriste à la mosquée de Québec, survenue le 30 janvier dernier. « Nous vous aimons tous exactement de la même façon », a-t-il lancé.

Même si Billy Talent avait d'emblée déjà tout le respect et l'amour des gens de Québec, le chanteur du groupe a tout de même séduit son public encore davantage en installant un chandail des Nordiques devant la batterie. Évidemment, les cris et les applaudissements fusaient de toute part lorsque Kowalewicz a dévoilé cet emblème si significatif pour les habitants de la capitale.

Le batteur original du groupe, Aaron Solowoniuk, était absent, comme il souffre de la vicieuse maladie de la sclérose en plaques. Benjamin Kowalewicz a tout de même tenu à rassurer les fans en mentionnant que ce dernier avait récemment joué quelques chansons sur scène lors d'une visite du groupe à Toronto, ce qui était de bon augure. C'est le batteur du groupe Alexisonfire, Jordan Hastings, qui remplace Solowoniuk pour cette tournée mondiale.

Comme à chacun de ses passages dans la capitale (comment oublier ce spectacle sous la pluie au Festival d'été en 2007?), Billy Talent a offert une performance époustouflante et fiévreuse aux amateurs de rock. Une soirée qui déménage, dont on se souviendra longtemps.

Voici la liste complète des titres interprétés le 2 mars au Centre Vidéotron :

  1. Devil In A Midnight Mass
  2. This Suffering
  3. Big Red Gun
  4. This is How it Goes
  5. Rusted From The Rain
  6. Ghost Ship Of Cannibal Rats
  7. Leave Them All Behind
  8. Nothing to Lose
  9. Pins & Needles
  10. Surrender
  11. The Crutch
  12. Saint Veronica
  13. River Below
  14. The Ex
  15. Surprise Surprise
  16. Afraid of Heights
  17. Louder Than the DJ
  18. Devil on my Shoulder
  19. Red Flag
  20. RAPPEL

    1. Fallen Leaves
    2. Try Honesty
    3. Viking Death March