Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique et photos

Alex Nevsky commence sa tournée avec style et en pleine forme

On peut dire qu'Alex Nevsky s'est fait plaisir avec cette nouvelle tournée intitulée « Chemin Sauvage ». En plus de s'être offert un catwalk lumineux, il a installé un petit garde-robe au fond de la scène qui lui permet d'enfiler différentes tenues au cours du spectacle. Pour un mordu de la mode comme lui, pouvoir arborer plusieurs looks distincts représente certainement un privilège non négligeable.

Débonnaire, comme à son habitude, il entre nonchalamment sur scène en entonnant « On leur a fait croire ». Déjà le public est debout et scande les paroles festives de Nevsky. Au cours de la soirée, il enchaîne les vieux hits et les nouvelles propositions. « TOUT », « Oh non maman », « Les buées » et « On dérobera » côtoient les « Amour immodéré », « Fanny » et « Polaroïd ». Le chanteur se retrouve devant son piano à deux reprises, puis une guitare à la main sporadiquement.

Claudia Bouvette, qui assure sa première partie avec fougue, vient le rejoindre pour interpréter « Chemin sauvage ». Une chorale d'enfants l'accompagne également sur scène afin de chanter « Le monde est à nous », une pièce composée par Nevsky dans le cadre des Journées de la culture. Les bambins étaient stoïques dans leurs habits cérémonieux noirs et blancs, mais leurs petits yeux brillants en disaient long sur la valeur de cette expérience.

Lorsque les premières notes de « LOTO » commencent à résonner dans les haut-parleurs, Alex Nevsky descend dans la salle afin d'offrir des gratteux à ceux qui lui proposeront les meilleurs mouvements de danse. Évidemment, les plus téméraires sont les enfants. Ils se dandinent sans gêne debout sur leurs bancs, hélant Nevksy avec assurance, alors que leurs parents restent plutôt sages sur leurs sièges.

Côté décor, Alex Nevsky n'a pas opté pour quelque chose de trop ostentatoire. La passerelle lumineuse est l'élément principal de sa scénographie, qui est animée par des éclairages colorés et dynamiques. Un immense écran est installé en angle au-dessus des musiciens, mais on ne l'utilise concrètement qu'au rappel alors que l'ombre du chanteur y est projetée. Elle peut certainement être mieux exploitée.

Alex Nevsky propose un spectacle énergique et candide qui a cette fantastique qualité d'alléger le poids de nos vies pendant quelques heures. Pour ça, on le remercie.