Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

La 2e saison de Barmaids se conclut dans la folie et l'émotion

Quand Barmaids est débarqué sur nos écrans l'hiver dernier, nous ne savions pas trop quoi en penser. Bien des gens s'imaginaient qu'il s'agissait d'une autre émission de téléréalité dégradante. Au fil des semaines, nous avons fini par constater qu'il y avait peut-être bien plus de profondeur et de bonheur dans les 21 minutes de Barmaids que dans bien des émissions au Québec.

La deuxième saison est allée encore plus loin que la mouture précédente. Le réalisateur Simon Sachel nous a amenés jusque dans la salle d'opération de Marilyne, qui a subi une augmentation mammaire, puis nous fait découvrir un côté plus sombre du passé de celle-ci. Nous avons même eu droit à du suspense quand une barmaid s'est retrouvée à l'hôpital après une soirée trop arrosée.

Parmi les nouvelles barmaids, Vanessa a su conquérir le coeur de bien des Québécois en raison de son franc-parler unique et de ses répliques assassines. La jeune femme a l'intention de percer dans le monde de l'humour et on lui souhaite ardemment! Nous suivrons sa carrière de près. Elle nous a fait crouler de rire dans notre salon à plusieurs reprises cette saison, notamment grâce aux interventions de son alter ego renfrogné, Monique.

Il faut le dire, si ces sept barmaids ne sont pas des modèles de vertu et de tempérance, elles sont certainement des exemples de confiance en soi.

Ann-Gaël a certainement été la mal-aimée du groupe cet automne. La jolie blonde n'était pas particulièrement appréciée de ses comparses qui n'ont jamais caché leur manque d'affinités avec la mannequin de 20 ans. On a aussi constaté leur antipathie pour celle-ci lors du spécial Barmaids d'Un souper presque parfait, diffusé plus tôt cette saison sur les ondes de V. Voyez les photos les plus sexy d'Ann-Gaël sur Instagram ici.

Cette deuxième saison s'est close sur de belles paroles de chacune des participantes. Les filles ont mentionné qu'elles espéraient avoir changé l'opinion des gens envers les barmaids, voire envers les femmes en général. Il faut le dire, si ces sept barmaids ne sont pas des modèles de vertu et de tempérance, elles sont certainement des exemples de confiance en soi.

Chaque semaine, Barmaids était notre petit plaisir coupable et on sait pertinemment que nous ne sommes pas les seuls dans cette situation. Bien qu'une troisième saison n'a toujours pas été confirmée, on souhaite fortement le retour des barmaids pour une autre année!