Galerie de photos

Jean Leloup et Ariane Moffatt volent la vedette au 37e Gala ADISQ

Évidemment, le tout a commencé avec Louis-José Houde à la batterie, instrument qu'il affectionne et maîtrise particulièrement. Il était sur scène avec plusieurs autres batteurs, ce qui a donné lieu à un moment d'une grande énergie. Puis, Jean Leloup a fait son entrée sur scène, chapeau à large rebord sur la tête, pour interpréter l'excellente « Paradis City » sur un parterre jonché de roses rouges, suivie de « Voyageur ».

Louis-José a ensuite lancé officiellement le bal avec son monologue d'ouverture. Insistant sur le fait qu'il anime seul le gala, à l'encontre de la tendance actuelle en animation de gala, l'humoriste s'est tout de suite attardé aux gagnants qui disent ne pas avoir préparé de mots de remerciement : « Aye freluquet, on paie 150 personnes pour te donner un prix, concocte une phrase ». Il a aussi avoué aimer le hip-hop à ses heures et a souligné à gros traits les différences entre les humoristes et les rappeurs : « Nous autres, les grosses voitures sont à nous. On ne les a pas juste loués pour faire un vidéoclip ». Il a poussé plusieurs répliques plutôt mordantes comme celle-ci : « Si Nanette Workman t'appelle mon chéri, c'est pas parce qu'elle t'aime, c'est parce qu'elle n'a aucune idée tu es qui » et « Aye Bobby Bazini, ça fait combien de fois qu'il passe proche de percer à l'étranger? PERCE BOBBY PERCE! » Et que dire de sa petite « game » au retour de chaque pose pendant laquelle il faisait semblant de compléter une blague hilarante, nous laissant croire qu'on avait manqué le début.

Au retour de la pause, Louis-José Houde s'est exprimé sur la baisse suggérée par le CRTC du quota de chansons francophones dans les radios francophones, une situation pour le moins dangereuse. Fred Pellerin et Isabelle Boulay ont ensuite été récompensés respectivement pour l'album folk de l'année et l'interprète du spectacle de l'année.

Louis-Jean Cormier, Philippe Brach et Galaxie ont offert une performance commune déchaînée et franchement réussie. Les interprètes se sont débouchés une bière tout de suite après la performance, tout en annonçant le spectacle de l'année pour un auteur-compositeur-interprète, et ce fut au tour de Patrice Michaud de venir réclamer son prix.

Les filles ont ensuite pris d'assaut la scène. Marie-Mai, Ariane Moffatt et Fanny Bloom ont fait équipe le temps de quelques chansons pour un résultat des plus entraînants. Justement, poursuivant dans la veine féminine, Marie-Pierre Arthur remportait ensuite son premier Félix dans la catégorie du meilleur album adulte contemporain.

Avant qu'Ariane Moffatt ne remporte le prix de l'album pop de l'année, Louis-José Houde a abordé le sujet des applications, comme Spotify, qui permettent d'écouter de la musique en streaming et pour lesquels les artistes ne reçoivent que très peu de redevances : « Là ce Billy Spotify, il faudrait le retrouver et... lui faire mal »!

La grande dame du showbiz québécois Dominique Michel a ensuite eu droit à un hommage qui a regroupé nombre d'artistes, dont René Simard, Yves Jacques, Rémy Girard, Patrice L'Écuyer, Valérie Blais. On lui a notamment faite la lecture de plusieurs messages venant de ses complices et comparses de métier. Un moment chargé d'émotions, mais qui n'a pas semblé rejoindre tous les téléspectateurs. Plusieurs chansons de son répertoire ont été interprétées pour l'occasion, dont la sublime « J'avance ». Ensuite, un duo folk avec Patrick Norman et Fred Pellerin envoûtait.

Jean Leloup, toujours aussi sympathique et confus, est venu chercher son prix pour l'auteur-compositeur de l'année. Louis-José Houde lui a fait un petit clin d'oeil ensuite en s'exclamant « bon ben ça c'est fait ». Il reviendra ultérieurement chercher le prix pour la chanson de l'année pour « Paradis City ». Marie-Pierre Arthur et Bobby Bazini chantaient ensuite en duo et leurs voix se mariaient à merveille sur « Le silence » puis « Heavy Love ».

Ariane Moffatt a été couronnée interprète féminine de l'année, alors même qu'il était 22h22, titre de son album. Heureux hasard vous direz! Jean Leloup a reçu son troisième prix de la soirée pour l'interprète masculin de l'année et il a pris le tout avec humour en indiquant qu'il s'améliorait dans ses remerciements au fil de la soirée! Pas tant que ça Jean, pas tant que ça! Mais on t'aime!

Voici la liste complète des nominations et gagnants :

Album de l'année - Adulte contemporain

  • Si l'aurore, Marie-Pierre Arthur (Gagnante)
  • Sur la terre, Pierre Flynn
  • Hervieux, Marc Hervieux
  • Après la tombée du rideau, Patrick Norman
  • Un homme qui vous ressemble, Mario Pelchat

Album de l'année - Folk

  • La foire et l'ordre, Philippe Brach
  • Les grandes artères, Louis-Jean Cormier
  • Face à l'ouest, Kevin Parent
  • Plus tard qu'on pense, Fred Pellerin (Gagnant)
  • Panorama, Tire le coyote

Album de l'année - Pop

  • Jérôme Couture, Jérôme Couture
  • Là dans ma tête, Marc Dupré
  • Deuxième Acte, Sally Folk
  • M, Marie-Mai
  • 22h22, Ariane Moffatt (Gagnante)

Révélation de l'année

  • Bernhari
  • Philippe Brach (Gagnant)
  • Jérôme Couture
  • Valérie Lahaie
  • David Portelance

Spectacle de l'année - Auteur-compositeur-interprète

  • Accords, Sylvain Cossette
  • Le Voyage d'hiver, Keith Kouna
  • Le feu de chaque jour, Patrice Michaud (Gagnant)
  • 22h22, Ariane Moffatt
  • Himalaya mon amour, Alex Nevsky

Spectacle de l'année - Interprète

  • Légendes d'un peuple - Le collectif, Artistes variés
  • Sans regret, Brigitte Boisjoli
  • Merci Serge Reggiani, Isabelle Boulay (Gagnante)
  • Les années bonheur, Michel Louvain, Renée Martel, Chantal Pary
  • À la croisée des silences, Chloé Sainte-Mari

Auteur ou compositeur de l'année

  • Guillaume Beauregard pour D'étoiles, de pluie et de cendres
  • Fanny Bloom, Étienne Dupuis-Cloutier pour Pan
  • Louis-Jean Cormier, Daniel Beaumont, Martin Léon pour Les grandes artères
  • Pierre Flynn pour Sur la terre
  • Jean Leloup pour À Paradis City (Gagnant)

Groupe ou duo de l'année

  • Alfa Rococo
  • Galaxie (Gagnant)
  • Kaïn
  • Marie-Eve Janvier et Jean-François Breau
  • Radio Radio

Interprète féminine de l'année

  • Marie-Pierre Arthur
  • Brigitte Boisjoli
  • Isabelle Boulay
  • Marie-Mai
  • Ariane Moffatt (Gagnante)

Interprète masculin de l'année

  • Louis-Jean Cormier
  • Marc Dupré
  • Jean Leloup (Gagnant)
  • Alex Nevsky
  • Vincent Vallières

Chanson de l'année

  • « Rien à faire », Marie-Pierre Arthur
  • « Avant de disparaître », Claude Bégin
  • « Oublie-moi (Carry on) », Coeur de pirate
  • « Si tu reviens », Louis-Jean Cormier
  • « Espionne russe », Joseph Edgar
  • « Le monde est virtuel », Serge Fiori
  • « Paradis City », Jean Leloup
  • « Mécaniques générales », Patrice Michaud
  • « Debout », Ariane Moffatt
  • « Les coloriés », Alex Nevsky