Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique

Philou; enfant, parent et humoriste

Phil Roy propose un deuxième spectacle nettement plus mature que l’était son - tout aussi excellent - Monsieur. L’humoriste a fait le saut dans la trentaine entre ses deux présences sur scène et s’est posé des questions existentielles importantes, notamment sur son désir de vivre la paternité. D’ailleurs, la plupart des thèmes qu’il aborde dans ce nouveau spectacle sont liés à la parentalité.

Il parle d’abord de ses parents, de son père, qui s’est engueulé avec le deck de la piscine qu’il avait construit lui-même, et de sa mère et sa relation conflictuelle avec l'électronique, notamment avec le iPhone qu'il lui a offert. Sa manière d’écrire des textos sonnera familière à bien des gens de cette génération.

D’ailleurs, bien que ce nouvel effort s’adresse à un public plus large que le premier, vu l’universalité des sujets traités, Phil Roy interpelle encore les membres de sa génération à travers des références culturelles spécifiques, dont 4 et demi…, Harry Potter, Hunger Games et le film Elle a tout pour elle. Sa description de la comédie romantique de 1999 avec Freddie Prinze Jr. est, en outre, un des passages les plus délirants de ce deuxième one-man-show.

Même s’il enfile les gags à vitesse grand V pendant 1 h 30, Phil Roy ne s’empêche pas d’aborder des sujets plus lourds, comme le deuil périnatal. Ce segment s’avère extrêmement émouvant. Ceux qui ont vécu cette épreuve apprécieront certainement que la question soit traitée de façon non larmoyante, sensible et sans tabou. L’humoriste de 33 ans aborde aussi son anxiété généralisée en racontant sa première crise de panique, lors de laquelle des ambulanciers sont débarqués en trombe chez lui pensant qu’il faisait un crise cardiaque.

Philou conclut son spectacle de façon intelligente, rassemblant les thèmes abordés en un tout cohérent. Dans ce second one-man-show, on découvre tout le cheminement que Phil Roy a fait depuis notre première rencontre avec lui et on est déjà impatient de découvrir ce qu’il nous proposera la prochaine fois. Sera-t-il devenu le « Monsieur » du titre de son premier spectacle?