Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Galerie de photos

Normand Brathwaite fête les 20 ans de ComediHa! en musique et en g string

Afin de souligner les 20 ans d'existence du ComediHa! Fest-Québec, anciennement appelé Grand Rire, l'organisation a demandé à Normand Brathwaite, qui a participé à plusieurs éditions du festival d'humour au fil des ans, d'animer une soirée anniversaire en 2019.

Comme Brathwaite avait l'habitude de débarquer sur scène dans son plus simple appareil à une certaine époque, il ne fut pas étonnant de le voir apparaître en g string dans le numéro d'ouverture. Le sous-vêtement mauve était surmonté du logo de ComediHa!, le fameux ballon jaune utilisé comme point d'exclamation. « Québec, c'est la dernière fois que je fais ça », a-t-il indiqué, soulignant que l'équipe de production avait insisté pour qu'il renoue avec ses vieilles habitudes.

Sa fille, Élizabeth Blouin-Brathwaite, l'accompagnait en tant que choriste, son ex, Johanne Blouin, a participé à quelques numéros, alors que son fils, Edouard Brathwaite, a réalisé son premier stand-up. Malgré sa nervosité, le jeune homme a offert une performance remarquable, se rappelant les moments de sa jeunesse où son père l'avait utilisé comme bête de cirque pour ses galas, le déguisant notamment en chanteur de Kiss ou en indien du groupe Village People. « Je n'ai pas de jokes, mon enfance est une joke », lancera le jeune homme.

Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, très chic, a proposé, pour sa part, un bien-cuit à ComediHa!, revenant sur les bons et les mauvais souvenirs de ces vingt dernières années. Son exposé était accompagné de quelques extraits vidéos venant appuyer son propos. Plus tard, Yves P. Pelletier est débarqué sur scène dans le costume de M. Caron. Ce dernier est allé cueillir une volontaire dans la salle qui lui a posé les questions d'un sondage gouvernemental sur le traitement des aînés. Une bonne idée qui aurait pu être resserrée. Tout le contraire de la participation du magicien Vincent C, qui a livré un numéro expéditif qu'on aurait espéré plus étoffé.

Les gars de La soirée est (encore) jeune ont aussi reçu le prix du numéro le plus mémorable. Il faut se rappeler qu'en 2016, ces quatre fanfarons étaient débarqués sur scène pour insulter maladroitement les gens de Québec. Bons joueurs, Jean-Sébastien Girard et Olivier Niquet ont accepté le trophée ce mercredi des mains de Marie-Lyne Joncas et Stéphane Fallu.

Normand Brathwaite s'est également permis quelques sketchs en cette soirée festive. Il a notamment proposé sa version loufoque des Pays d'en haut, « La montagne de Wilfred », qui mettait en scène plusieurs personnalités connues, dont Alain Dumas en chest, Les Denis Drolet, Alex Perron et Anne Casabonne. On a aussi pu voir une relecture du sketch des Pêcheurs de Samedi de rire. Les quelques problèmes techniques, les fous rires des acteurs (Claude Legault, Julien Poulin, Boucar Diouf) et la lecture périlleuse du télésouffleur ont donné un résultat assez décousu. Daniel Grenier a aussi terminé son numéro sur une note plutôt chaotique alors que ses accessoires ont cessé de collaborer. Il a donc dû expliquer son dernier gag avant de s'éclipser en coulisses.

L'une des surprises les plus inattendues de la soirée a certainement été l'apparition inopinée de Louis-José Houde qui est venu jouer quelques percussions aux côtés de Melissa Lavergne, son ex. La musique a évidemment pris une place importante lors de cette soirée anniversaire. Plusieurs musiciennes accompagnaient l'animateur sur scène et quelques chanteurs sont venus pousser la note, dont Claude Cobra du groupe Bleu Jeans Bleu à la toute fin du spectacle.

Non sans quelques accrochages, Normand Brathwaite a proposé un gala festif et coloré qui représentait bien la mission et l'identité de ComediHa!