Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
ComediHa! 2019

Les Denis Drolet et leurs illustres invités en mode western-chic

Les Denis Drolet ont décidé d'attribuer un thème bien particulier à leur gala ComediHa! cette année; ils allaient rendre un hommage à la musique country. Évidemment, nous étions particulièrement curieux de découvrir ce que ces deux personnages farfelus nous réservaient.

Les humoristes sont débarqués sur scène à la manière de deux cowboys en duel. Puis, ils ont été rejoints par des danseuses de french cancan, Paul Daraîche, Pier-Luc Funk déguisé en Lucky Luke, Jean-François Breau en chérif et Katherine Levac, attitrée à lancer des balles de foin. Rapidement, Denis barbu en a eu marre de tous ces artifices et a demandé à tout le monde de retourner en coulisses immédiatement. Un cheval miniature est ensuite débarqué sur scène, seulement pour trébucher à deux reprises, sous le regard effrayé des spectateurs. Un évènement malencontreux qui a été rattrapé plus tard de façon fantastique par Pierre Hébert.

Mario Jean a débuté la soirée avec un numéro sur les « flat earthers », qui n'a pas obtenu le succès escompté. Guillaume Wagner est ensuite débarqué sur scène avec la fougue qu'on lui connaît et, déjà, la foule a été davantage charmée. Le jeune humoriste Jean-Michel Martel participait, pour sa part, à son premier gala en carrière. Son numéro, excessivement drôle, d'un professeur d'arts plastiques qui apprend les rudiments du dessin à ses élèves, est fort prometteur pour l'avenir de ce nouveau visage de l'humour.

Toujours dans la thématique western, les animateurs ont invité Yoann à participer au spectacle dans un court sketch, assez efficace, lors duquel Denis barbu s'ébahissait de la voix grave du chanteur. En conclusion de cette première partie, ils ont demandé à Paul Daraîche et Laurence Jalbert d'interpréter une parodie de la chanson « Shallow ». Les paroles, évidemment, n'avaient aucun sens. Exemple : « Le film 12 singes me semble que ça manquait de singes. »

Les Denis Drolet ont laissé leurs chapeaux de cowboys en coulisses pour la seconde moitié du gala. Ils ont alors plutôt enfilé des habits de soirée afin de souligner les 20 ans de ComediHa!. Philippe Bond, Stéphane Fallu ainsi que Dominic et Martin ont, chacun leur tour, parlé de leurs enfants. Le sujet devenait donc un peu redondant, malgré la qualité des numéros, tous bien rodés. Heureusement qu'il y avait l'illusionniste Éric Antoine pour casser le moule avec son énergie atypique et ses tours impressionnants.

Les Grandes Crues sont aussi venues rendre visite aux Denis lors de cette deuxième partie. Elles leur ont donné des conseils pour séduire les femmes. On a beaucoup aimé cette association entre les deux duos et on espère les revoir échanger sur scène à nouveau prochainement. Les Denis Drolet ont conclu le spectacle sur une chanson rendant « hommage » aux grands de l'humour québécois.

Les Denis ont offert un gala plus concis que les autres, mais en rien moins compétent. On pourrait même dire qu'il s'agit de l'un des meilleurs de l'édition 2019 jusqu'à présent.