Voici pourquoi vous craquerez pour l'amusant Histoire de jouets 4

Dans le cadre de la promotion du film Histoire de jouets 4, nous avons eu la chance d'être invités à Walt Disney World à Orlando en Floride, pour voir le film et rencontrer les comédiens qui prêtent leurs voix aux personnages principaux du film. Ainsi, à quelques jours de la sortie de ce quatrième opus, nous pouvons déjà vous dire que vous ne pourrez résister au charme d'Histoire de jouets 4. Et pourtant, nous avions quelques réserves avant de le visionner...

En effet, la série semblait s'être conclue de la plus belle des manières avec le troisième opus, alors qu'Andy donnait ses jouets à la petite Bonnie, complètement émerveillée. Nous avions fait nos adieux aux personnages avec cette finale douce-amère, le coeur gros et les larmes aux yeux, mais avec le sentiment que l'histoire se bouclait bien. C'est donc avec surprise, voire une certaine crainte, que nous avions accueilli la nouvelle qu'un quatrième film était en chantier. Surtout qu'on nous annonçait une comédie romantique. Il fallait toutefois faire confiance aux artisans qui ne livrent que le meilleur.

Il n'y a pas de doute, Histoire de jouets 4 est le film le plus amusant de la franchise. Pour cela, il faut remercier plusieurs nouveaux personnages qui apportent cette touche humoristique bienvenue. Fourchette, un ustensile jetable qui ne veut absolument pas être le nouveau jouet de Bonnie, vaut à lui seul le coup d'oeil. François Bellefeuille a d'ailleurs été choisi pour faire sa voix dans la version québécoise. Puis, il y a Duke Caboom, interprété par Keanu Reeves dans la version originale anglaise. Ce cascadeur purement canadien qui a été abandonné très tôt par son enfant vous fera rire aux larmes, pour ne pas dire qu'il vole la vedette. Enfin, Bunny et Ducky, deux peluches de fête foraine qui rêvent d'une adoption, deviendront les nouvelles coqueluches de vos enfants.

Les scénaristes John Lasseter, Andrew Stanton, Pete Docter, and Lee Unkrich ont concocté une histoire aussi drôle qu'émouvante. Si Histoire de jouets 3 avait joué avec vos émotions, ce quatrième opus le fera plus que jamais. Plusieurs scènes vous tireront des larmes, dont la finale qui s'avère bouleversante. Tom Hanks qui fait la voix de Woody depuis le premier film a même dit qu'il ne pouvait regarder dans les yeux les gens de la régie alors qu'il enregistrait ses dernières lignes, pour éviter de craquer. Évidemment, nous ne pouvons trop en dire, mais cette conclusion émotive marque un tournant dans l'histoire et légitime ce quatrième film, aussi efficace que les précédents.

À noter que des références à tous les films de Pixar sont présentes dans le film, notamment dans les scènes qui se déroulent dans le magasin d'antiquités. Le réalisateur a d'ailleurs indiqué que ces scènes avaient été son plus grand défi dans ce projet. Randy Newman est toujours à l'origine de la superbe trame sonore qui inclut une nouvelle chanson de Chris Stapleton, « The Ballad of the Lonesome Cowboy ». Enfin, la réalisation experte de Josh Cooley nous permet d'apprécier des images à couper le souffle et une technique impeccable. Pixar et Disney ont toujours été à l'avant-plan au niveau de la qualité visuelle de leurs productions et cela se poursuit avec Histoire de jouets 4. En somme, il n'y a plus de doute à avoir avec ce quatrième long métrage : il s'inscrit à merveille dans les aventures de Woody, Buzz, Jessie et les autres et il vous laissera avec un sentiment de plénitude qui fait du bien par les temps qui courent...

Histoire de jouets 4 prend l'affiche partout au Québec ce jeudi 20 juin.

Découvrez la bande-annonce ici.