Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité

Fifty Shades of Grey : Ce que les critiques en pensent

53% sur Metacritic, 55% sur Rotten Tomatoes, les premiers critiques qui ont eu la chance de voir Fifty Shades of Grey ne s'entendent pas encore sur la qualité du produit. Évidemment, il ne faut pas se leurrer, un film qui n'obtient pas la note de passage, et ce, si près de sa sortie, n'est pas nécessairement un bon présage, mais comme les opinions viennent pour le moment uniquement des professionnels, on peut s'attendre à un changement de cap quand les fans de la franchise débarqueront dans les cinémas dès jeudi soir et divulgueront leurs appréciations.

« Nous étions peut-être tous curieux de le voir, mais, lorsque le générique de fin défile, il y a une autre question qui nous vient à l'esprit : C'est tout? » - Associated Press

« Le film a de l'esprit et de l'humour et une réflexion sur l'humain que, disons, les films de Twilight n'ont jamais eu. » - Vanity Fair

« Rester assis tout le long du mélodrame languissant qu'est Fifty Shades of Grey peut être considéré aussi comme une forme de torture » - USA Today

« Fifty Shades of Grey est embarrassant et dépressif, spécialement si on le considère comme une réflexion sur la qualité et l'état de la romance moderne d'aujourd'hui » - The Playlist

« Les scènes les plus mauvaises du livre ne s'y trouvent pas, et la plus grande surprise pourrait bien être le sens de l'humour d'Ana et Christian. » - New York Post

« Fifty Shades of Grey est une fable amusante, pleine d'esprit et oui, occasionnellement, sexy. » - Forbes

« Le film de Fifty Shades of Grey est considérablement mieux écrit que le livre. » - Entertainment Weekly

« La fine ligne entre l'abus et le plaisir est si mince qu'elle est presque inexistante. Voici un petit film de St-Valentin qui fera certainement fureur, mais sachez que vous ne vous aiderez pas et n'aiderez personne en décidant d'aller le voir » - FoxNews.com

« Fifty Shades of Grey est un drame érotique positif, mais désespérément soft qui échoue d'être même une fraction aussi titillante que le sont les livres de EL James. Et pourtant, c'est exactement pourquoi ça marche aussi bien » - Time Out New York

« Jamie Dornan a réussi d’une façon ou d’une autre à rendre sa beauté sculptée discutable, ce qui entache les mécanismes de l’oeuvre, complètement dépendante de son érotisme » - Slant Magazine

Nous ne pouvons pas encore crier à l'échec, mais il semblerait bien qu'il ne faut pas s'attendre au film de l'année, car nous risquons d'être déçu(e)s.