Dwayne Johnson, en colère, insulte Vin Diesel et ses covedettes de Fast 8

L'acteur en a contre la distribution masculine qui l'accompagne dans l'aventure du film Fast 8 et il a décidé de se vider le coeur sur les réseaux sociaux, lui qui n'est généralement que positif dans ses interventions.

Johnson a notamment critiqué le manque de professionnalisme de certains confrères et le fait que ce sont des « mauviettes ». Comme quoi tout n'est pas rose à Hollywood.

Plus précisément, Dwayne Johnson est accompagné par Vin Diesel, Scott Eastwood, Jason Statham, Tyrese, Kurt Russell et Ludacris dans cette huitième mouture de Fast & Furious.

Son texte enflammé va comme suit : « C'est ma dernière semaine de tournage pour Fast & Furious 8. Il n'y a aucune autre franchise qui m'enflamme autant que celle-là. C'est une équipe acharnée. Universal Studios Entertainment a été un bon partenaire aussi. Mes covedettes féminines sont incroyables et je les adore. Mes covedettes masculines par contre, c'est une autre histoire. Certains se conduisent comme des hommes décents et professionnels, alors que d'autres non. Ceux qui ne le font pas sont trop poules mouillées pour changer les choses. Des mauviettes. Lorsque vous regarderez ce film en avril prochain et que vous trouverez que je n'ai pas l'air de faire semblant d'être fâché, vous aurez raison. Par chance, cela cadre très bien avec ce film et le personnage de Hobbs qui est incrusté dans mon ADN. Le producteur en moi est heureux de cela. Dernière semaine sur Fast 8 et ça se termine en force. #IcemanCometh #F8 #ZeroToleranceForCandyAsses ».

On voit que l'artiste veut conclure sur une note positive, mais qu'une rancoeur demeure.

Des sources ont ensuite indiqué que ses collègues masculins avaient très mal réagi après cette sortie enflammée qu'ils qualifiaient de « guerre d'égo ».

Le site TMZ prétend que ce message de Dwayne Johnson s'adressait particulièrement à Vin Diesel, acteur et producteur de Fast 8. Ce dernier aurait fait des choix de production qui n'auraient pas plu à Johnson.

Ni l'un ni l'autre n'a commenté la situation depuis.

Espérons que le conflit se règle avant la sortie du film en salles le 3 avril prochain...