Publicité

Les plus
récents

Cinéma

Dix anecdotes sur Le mirage

  • Il ne s'agit pas des vrais seins de l'actrice Christine Beaulieu dans le film. La comédienne a dû porter une prothèse, moulée expressément pour son corps, lors de la scène du spa. Pour la plupart des autres séquences, la production a utilisé différents trucages afin d'augmenter artificiellement la taille de sa poitrine.
  • Comme il est coutume dans les films de Ricardo Trogi, une bonne part du budget a été allouée à la trame sonore. On peut notamment entendre dans Le mirage, les chansons « Kids » de MGMT, « Fake Plastic Trees » de Radiohead, « Self Control » de Laura Branigan et « Deux saisons trois quarts » de Louis-Jean Cormier.
  • Louis Morissette a écrit le rôle d'Isabelle en pensant à Julie Perreault. Quand il imaginait le personnage, il pensait aux expressions et à la manière d'être de la comédienne, qui a souvent collaboré avec Morissette notamment dans 3 x rien, sa série télévisée avec son ancien groupe d'humoristes Les mecs comiques.
  • Il s'agit du premier film que Ricardo Trogi réalise sans l'avoir écrit. Le cinéaste, qui a toujours dit ne pas vouloir réaliser les films des autres, a enfreint ses propres règles lorsqu'il est tombé sous le charme du scénario de Morissette, qui espérait que le réalisateur d'Horloge biologique travaille sur ce projet avec lui.
  • Ricardo Trogi qualifie son film d'une comédie dramatique ++.
  • Louis Morissette a eu l'idée de ce film après un souper entre amis où il a réalisé que l'atteinte du bonheur était particulièrement difficile pour certains et que beaucoup de gens au début de la quarantaine avaient des regrets et s'enlisaient dans un quotidien qui ne leur convenait plus.
  • Morissette tenait au départ à soumettre le film pour une évaluation publique afin d'obtenir son aval (ou en bon français des tests screenings). Mais dès que le montage du film fut terminé, l'acteur et humoriste en est venu à conclusion qu'il était préférable de ne pas le présenter puisqu'il était amplement satisfait du travail accompli avec le réalisateur et qu'il n'avait guère l'intention de modifier le montage final. Il en était fier et ne pensait pas pouvoir faire mieux que cela.
  • La scène pendant laquelle Patrick (Morissette) va rejoindre Roxanne (Beaulieu) dans un chalet devait être originalement un long plan-séquence, mais lorsque l'équipe est arrivée là-bas, elle a réalisé que l'endroit était différent de ce qu'elle s'était d'abord figuré et a décidé de modifier son plan technique. D'autres plans-séquences (magnifiquement exécutés d'ailleurs!) parsèment quand même le film de Trogi.
  • Morissette a envisagé de faire de cette idée - celle d'un homme au début de la quarantaine, prisonnier d'un quotidien insatisfaisant - une nouvelle saison de sa série télévisée C.A., mais comme elle ne concordait pas vraiment avec les personnages de C.A., il a plutôt choisi de faire un long métrage.
  • Quelques scènes tournées ont été supprimées au montage final, mais aucune ne représente une déception pour Louis Morissette.  « Si elles ont été enlevées, c'est qu'elles n'avaient pas leur place dans le film », nous a dit le scénariste. Pour découvrir l'une d'entre elles, cliquez ici.