Photo

Debbie Lynch-White poursuit sa métamorphose pour La Bolduc

Après avoir perdu plus de 40 livres pour son rôle dans le film La Bolduc, la comédienne Debbie Lynch-White continue sa transformation en faisant teindre ses cheveux pour s'approcher davantage du physique de l'auteure-compositrice-interprète québécoise.

Découvrez le synopsis officiel du film ci-dessous :

À Montréal, au début du XXe siècle, une mère de famille pauvre et sans éducation réussit à sortir sa famille de la misère en devenant une chanteuse folklorique au succès retentissant.

Avec en arrière-plan la crise des années 20-30 et les premiers élans de la lutte pour les droits de la femme, le scénario retrace la vie de Mary Travers Bolduc, sa carrière fulgurante, son mariage difficile et sa relation touchante avec sa fille aînée, Denise, qui jouait du piano sur les disques de sa mère et rêvait de devenir actrice à Hollywood.

François Bouvier, à qui l'on doit les films Maman Last Call et Paul à Québec, sera à la barre du long métrage. Frédéric Ouellet et Benjamin Alix ont rédigé le scénario.