Box-office québécois : Le dernier Hunger Games fait un peu moins bien que prévu

Hunger Games: La Révolte - Dernière partie a amassé 1 558 083 $ au Québec de vendredi à dimanche, un montant tout à fait respectable pour un petit marché comme le nôtre, mais quand même moins imposant que les résultats obtenus par les opus précédents.

Le premier volet de la série de films mettant en vedette Jennifer Lawrence avait amassé 1 428 889 $ lors de sa sortie dans les salles au Québec en 2012. Il s'agissait d'un montant fort impressionnant pour une première mouture qui n'avait, jusqu'alors, que des fans dans l'univers littéraire. Sa suite, Hunger Games: L'embrasement, avait tout fracassé avec des gains de 2 258 255 $ lors de ses trois premiers jours. Ceci lui a d'ailleurs permis de se retrouver en dixième place des films les plus payants à leur premier week-end sur le territoire québécois.

La première partie du dernier volet (précisons que le troisième livre a été séparé en deux pour son adaptation cinématographique) avait, quant à elle, amassé 1 766 551 $, bien moins que L'embrasement mais quand même plus que le premier film. Hunger Games: La Révolte - Dernière partie ne se retrouve donc pas au bas de la liste, mais démontre quand même un essoufflement évident.

Cette perte de puissance est perceptible aux États-Unis aussi alors que le nouveau film de la franchise a récolté 20 millions $ de moins que son prédécesseur lors de sa première fin de semaine dans les salles. Les raisons de cet essoufflement sont diverses, mais on note notamment la forte concurrence et les critiques mitigées.