Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Entrevue

Antoine Bertrand et Louis Morissette se retrouvent dans le film Au revoir le bonheur

Dès ce vendredi, les cinéphiles pourront découvrir le film Au revoir le bonheur, une magnifique comédie dramatique de Ken Scott tournée aux Îles-de-la-Madeleine. Dans celle-ci, quatre frères se retrouvent dans le chalet familial après le décès de leur père, aimé de tous. Les insécurités et les rêves de chacun s'enchevêtreront, lorsque les frères seront confrontés à la perte des cendres du père. Que feront-ils pour préserver le noyau familial, qui était si important pour leur paternel?

Dans le cadre d'une tournée promotionnelle pour ce long métrage, nous avons eu l'occasion de nous entretenir avec deux comédiens du film, Antoine Bertrand et Louis Morissette, qui se retrouvent plus de dix ans après la série C.A. qui les mettait en vedette. Les deux comédiens ont ainsi pu nous partager leur bonheur de retravailler ensemble, mais aussi d'avoir vécu une expérience de tournage unique aux Îles-de-la-Madeleine, lieu pittoresque s'il en est un, reconnu pour l'accueil incroyable de ses habitants.

« Plus que la famille se constituait, plus que j'avais de belles surprises », lance d'emblée Antoine Bertrand. « De un, je retrouvais mon partner, Louis Morissette. Ça faisait douze ans qu'on n'avait pas joué ensemble. On est devenus amis par après, mais on n'avait pas joué ensemble depuis et ça nous manquait beaucoup. »

François Arnaud et Patrice Robitaille complètent la fratrie présentée à l'écran. Antoine Bertrand poursuit : « La chimie a vraiment bien opéré, on a eu beaucoup de plaisir. C'est important parce que la chimie c'est une chose que tu ne peux pas forcer. C'est important aussi parce qu'on joue une fratrie qui existe depuis quarante ans. Un moment donné, il faut y croire, dans le regard, dans ce qu'ils se disent, dans leur manière de recevoir les choses. Il y a un passé, il y a un vécu. »

Même son de cloche du côté de Louis Morissette, qui a été choisi pour interpréter le rôle du financier dans la foulée d'une audition : « Ça me tentait tellement de faire ce film. D'abord, pour travailler avec Ken Scott. Mais aussi, le quatuor de gars, ça me tentait d'en faire partie. C'est quand même trois grands acteurs. En plus, je n'avais jamais vu les Îles-de-la-Madeleine, donc la perspective d'aller y passer six semaines, sans femme ni enfants (rires), ça me plaisait là! »

Louis explique la chimie qui est palpable à l'écran : « Déjà aux répétitions, il y a une chimie qui s'est créée. Antoine et moi, nous sommes de bons amis. Patrice, on n'avait pas beaucoup travaillé ensemble, ça remontait au Mirage je pense, mais on s'entend bien et on a beaucoup de choses en commun. François lui, il est arrivé là-dedans naturellement, il est devenu notre petit frère pour vrai. En plus, il a cette espèce de dégaine, la super star, l'acteur américain qui arrive... Il a tout le swag et moi j'ai ce côté cérébral qui m'habite constamment. »

L'expérience de tournage aux Îles-de-la-Madeleine, où l'équipe a résidé pendant toute la durée du projet, semble avoir été particulièrement marquante pour tous. Antoine Bertrand explique y avoir été accueilli chaleureusement : « Tu ne peux pas parler du lieu sans parler des Madelinots. C'est rare que les gens vont dire qu'ils ont été mal reçus aux Îles. [...] Même cet esprit-là a été bénéfique pour le film. On y parle du bonheur. Donc, de tourner dans un lieu qui nous rend heureux, ça ne peut pas nuire au scénario. »

Au revoir le bonheur sera présenté en salles partout au Québec à compter de ce vendredi 17 décembre.