Éric Salvail n'était pas présent à sa comparution pour agression sexuelle

La vedette déchue de la télévision et producteur Éric Salvail devait comparaître ce vendredi au Palais de justice de Montréal. Le but : être formellement accusé d’agression sexuelle, de harcèlement et de séquestration. La chose fut faite, mais sans Éric Salvail qui brillait par son absence, selon le Journal de Montréal.

Il a plutôt choisi de se faire représenter par son avocat, Michel Massicotte, ce qui était pleinement dans son droit.

Évidemment, la cause est très attendue et la salle était bondée, sans doute dans l'espoir de voir Éric Salvail se présenter.

Toujours selon le JDM, l'avocat n'a pas enregistré de plaidoyer, préférant demander à la Couronne de soumettre des preuves supplémentaires.

La prochaine audience aura lieu le 27 mars prochain. Dans cette affaire, Éric Salvail risque une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 10 ans.

Rappelons que Salvail, 49 ans, est accusé en lien avec des faits qui se seraient produits il y a 25 ans. La victime alléguée, identifiée par les initiales D.D., a récemment fait une sortie publique par le biais d'une page GoFundMe. Sa demande d'aide au grand public a largement fait réagir et pas de manière positive.

D.D. a ensuite répliqué aux critiques assassines qu'il avait reçues.