Showbizz.net - Télévision, cinéma, stars & spectacles!

Publicité
Critique et galerie de photos

Alexandre Barrette : Plus irrévérencieux et assumé que jamais!

Déjà avec ses deux premiers spectacles, Alexandre Barrette s'était taillé une place de choix dans le coeur des Québécois avec sa bonhommie et son aplomb irrésistibles. Avec son troisième opus, intitulé Semi-croquant, le sympathique humoriste ne fait que confirmer son talent, tout en nous faisant crouler de rire à plusieurs reprises.

Alexandre Barrette se lance avec Semi-croquant dans un monologue fourre-tout mais sans temps mort dans lequel il mélange avec une aisance désarmante les tranches de vie et les observations sociales. On reconnaît en lui l'un des bons conteurs du Québec, capable de discuter des réseaux sociaux, de la violence dans les sports, des pitbulls et de perte de poids sans que l'on sente la moindre de cassure. Le segment sur la réglementation sur les pitbulls, qui dévie rapidement vers les chiens saucisses, s'avère l'un des moments les plus hilarants de la soirée.

«
J'espère qu'il n'y a jamais personne qui a succombé à une attaque de chien saucisse. 
» - Alexandre Barrette

L'humoriste entretient ses spectateurs comme on cause avec des amis, s'assurant à tous moments de les amuser avec ses anecdotes croustillantes. Fidèle à ses habitudes, il continue d'improviser avec son public, ce qui donne des moments savoureux. D'ailleurs, si la discrétion fait partie de votre vie, c'est une bien mauvaise idée d'arriver en retard à un spectacle de ce comique. Parlez-en à « l'équipe de ringuette » qui a eu droit à quelques moqueries ce mercredi soir à la Salle Albert-Rousseau. Alexandre Barrette se permet aussi d'écorcher quelques-uns de ses amis humoristes, voire de se prononcer sur certaines figures publiques, dont l'unique Richard Martineau.

«
Lui, s'il mange des Lucky Charms, j'espère qu'il pogne très peu de guimauves.
»  Alexandre Barrette

Évidemment, avec son joli minois et son attachante candeur, on lui donnerait le Bon Dieu sans confession et on est prêt à lui pardonner toutes les irrévérences qu'il se permet dans ce nouveau spectacle, en continuité avec ses précédents efforts.

Plus mordant, désinvolte, mais toujours aussi taquin et hilarant, on aime ce « semi-nouveau » Alexandre Barrette qui assume plus que jamais son côté semi-croquant!