Une situation jamais vue et des coeurs brisés pour la 7e saison de L’ADLPré

,

Nous avons eu la chance de nous entretenir avec l’animatrice de l’émission ce lundi.

La septième saison de L’amour est dans le pré s’amorce ce jeudi 31 janvier et nous sommes impatients de découvrir le quotidien des nouveaux agriculteurs avec leurs prétendantes.

Marie-Ève Janvier nous a exposé certains éléments fort pertinents de cette nouvelle saison dans le cadre d’une entrevue. D’abord, elle nous parle d’une situation inédite : « On fait face à une situation qui n’est jamais arrivée dans les saisons précédentes. C’est plus tard dans la saison que ça va se passer. La production a dû dealer avec ça. Nouvelle situation encore cette année, qu’on oserait qualifier de « rebondissement » », souligne l’animatrice.

Dans les extraits des épisodes qui ont été fournis aux médias, on peut constater que plusieurs prétendantes et prétendants semblent s’être beaucoup impliqués émotionnellement dans l’aventure. Plusieurs coeurs ont été brisés dans le processus. Comme cette année, des situations de crise dans Occupation Double nous ont amené à questionner l’aide psychologique offerte aux candidats, nous avons eu envie de nous informer sur le soutien offert aux participants de L’amour est dans le pré.

« Julie Bélanger, la productrice au contenu… on pourrait dire : productrice au contenu, psychologue et accompagnatrice. Elle fait un travail incroyable », précise Marie-Ève Janvier. « Elle est vraiment le coeur de L’amour est dans le pré, c’est elle qui accompagne tous les agriculteurs pendant la semaine à la ferme, pendant les voyages, pendant les bilans, mais aussi pendant toute la diffusion des épisodes. Oui, certains ont eu le coeur brisé cette année et elle est au téléphone avec eux et elles pour jaser.

Il y a des psychologues professionnels à leur disposition s’ils en ont besoin aussi. Il y en a une, une certaine année, qui ne filait vraiment pas bien avec la situation, le rejet et tout ça : ce sont des professionnels qui en ont pris soin…

Le cas de Marco l’an dernier a aussi été particulier pour l’équipe… On se rappellera que ce dernier avait été victime de médisances sur les réseaux sociaux; nous avions pris sa défense dans le texte suivant. « L’année passée avec Marco ça avait été difficile, il s’était fait ramasser. C’est des gens qui ne font pas ça pour avoir des followers. Avant la diffusion, la production leur dit : « il y en a qui vont commenter, il y en a qui ne seront pas gentils, ne lisez pas, ne lisez pas ». Mais, le commun des mortels, qu’est-ce qu’on fait? On va lire quand même. On essaie de les protéger le mieux qu’on peut. C’est une donnée qui n’était pas très présente au cours de l’année 1, là, à l’année 7, les réseaux sociaux c’est vraiment plus fort qu’avant. »

La 7e année sera également marquée par le retour d’une fille parmi les agriculteurs. « C’est une fille qui dirige. Elle a une entreprise familiale qui est reconnue à l’internationale pour la génétique de leurs bêtes, c’est une super grosse ferme. Elle a choisi des gars différents : il y en a un qui travaille pratiquement sur une ferme et il y en a un qui n’a pratiquement jamais vu une vache. Ça amène des discussions différentes. Elle sera marquante pour cette 7e saison. »

lamourestdanslepre2019_visionnement_5

On pourra aussi rencontrer le sympathique Christian dans cette nouvelle mouture. « Avoir un gars de 47 ans, qui veut rencontrer, ça amène aussi un discours différent. Il veut une blonde avec qui faire des activités, pas la mère de ses enfants. Ça amène un autre volet de L’amour est dans le pré, et une réalité de plusieurs agriculteurs. Je pense qu’il y en a beaucoup qui vont se retrouver là-dedans, au-delà même de l’agriculture. »

lamourestdanslepre2019_visionnement_8Lisez ici nos impressions des deux premiers épisodes de cette 7e saison.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net