District 31 : Yanick frappe encore au retour des fêtes

,

Vous ne vous ennuierez pas avec les quatre premiers épisodes de District 31 après le congé des fêtes.

Les membres des médias ont eu une grande chance ce jeudi, soit celle de recevoir les quatre prochains épisodes de District 31, tout frais, tout chaud! Inutile de dire que l’excitation était à son comble. Qu’adviendra-t-il de la pauvre Amélie Bérubé qui se dirige tranquillement dans le piège tendu par Yanick Dubeau, sergent-détective de jour, psychopathe de nuit?

Évidemment, si nous souhaitons vous parler de ces premiers épisodes qui seront diffusés à compter du lundi 7 janvier à Radio-Canada, nous le ferons sans trop gâcher votre expérience. Ainsi, ne cherchez pas à nous faire dire ce qui arrivera réellement à Miss BBQ, Yanick, Patrick, Daniel et les autres dès lundi, vous le saurez en temps et lieu. Mais voici au moins ce que nous pouvons vous dire sur ces quatre épisodes enlevants qui marquent le retour à l’antenne de notre série préférée.

Comme l’auteur Luc Dionne et le comédien Patrice Godin l’avaient annoncé avant les fêtes, l’intrigue s’en va bien là où on pensait. Miss BBQ (excellente Charlotte Legault) est en danger et Yanick a toutes les mauvaises intentions du monde. Vous n’aurez pas à attendre très longtemps avant d’avoir des nouvelles de l’ex de Laurent Cloutier, puisque c’est lors du premier épisode, celui de lundi, que vous saurez le sort que lui réservait Yanick Dubeau. Indice : les choses ne seront pas roses pour la jeune femme qui a ravi le coeur de tous les Québécois et la suite vous fera sans doute grincer des dents. Plusieurs évènements s’enclencheront après ce premier épisode sans temps mort et on pourrait bien en entendre parler pendant plusieurs semaines. Il faut avouer que cette trame du policier qui utilise son expérience pour brouiller les pistes de ses méfaits est particulièrement intéressante et riche.

Pendant ce temps, on continue d’apprécier le retour de Vincent-Guillaume Otis. Son sergent-détective Patrick Bissonnette est toujours aussi captivant, alors qu’il poursuit son enquête sur la disparition de Charlène Baribeau, avec l’aide de la toute dévouée Noélie St-Hilaire (Catherine St-Laurent). Ensemble, ils forment une équipe de feu. Plusieurs téléspectateurs pensent que c’est Patrick qui finira par mettre la main au collet de Yanick et nous sommes plutôt de cet avis. Une nouvelle piste trouvée dans cette histoire et non dévoilée aux autres sergents-détectives, occupés ailleurs, pourrait-elle être la clé dans cette affaire?

Par ailleurs, les fans de Gildor Roy et de son charismatique Daniel Chiasson pourraient passer un mauvais quart d’heure à s’inquiéter pour le commandant, qui est plus que jamais dans la mire de Louis Bourgoin, directeur du SPGM. Celui-ci, qui en a fait une affaire personnelle, est déterminé à se débarrasser du commandant. On s’inquiétait récemment du sort de ce personnage et nous avions bien raison de le faire. Les choses ne vont pas bien pour lui. Pourrait-on perdre notre cher Gildor? Les minutes seront longues avant d’avoir la réponse à cette question… Évidemment, le rôle que joue la lieutenante Gabrielle Simard dans cette histoire sera également éclairci. On aime de plus en plus ce personnage, qui semble mener avec rigueur et droiture son équipe. Et vous?

Est-ce que vous vous ennuierez avec ces quatre premiers épisodes? Loin de là! Est-ce que ce retour réserve de grandes surprises qui vous estomaqueront? Pas nécessairement. Est-ce que vous serez déçus? Impossible. Il sera fascinant de voir comment le sergent-détective Yanick Dubeau tentera d’échapper à la toile qui se tisse tranquillement autour de lui. Aurait-il commis une erreur qui le mènera à sa perte? Notre attitude est ambivalente face à ce personnage. Autant on aimerait le voir payer pour ses horreurs, autant on ne souhaite pas son départ (merci au comédien qui le rend irrésistible). Accrochons-nous pour une autre demi-saison relevée!

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net