Époustouflantes retrouvailles avec Karkwatson à Québec

,

Au Centre Vidéotron.

Les mordus de musique québécoise étaient conviés à un événement unique ce mardi à Québec, soit des retrouvailles avec Karkwatson. Après deux soirs à guichets fermés à Montréal, la formation éphémère concluait sa trop courte série de spectacles dans la Vieille-Capitale, devant un public déjà conquis d’avance. L’esprit était à la fête, sur scène comme dans la salle. « Ça se peut qu’on ait un peu trop de fun ce soir », a lancé Louis-Jean Cormier d’entrée de jeu, heureux d’y être avec les siens.

Le deuil a été grand pour les fans de Karkwa qui ont vu leur groupe cesser ses activités il y a quelques années, pour une raison encore inconnue. Depuis, les rares apparitions de la formation ont fait courir les foules. Ce groupe était ni plus ni moins que l’un des meilleurs sur la scène indie rock canadienne. Quant à Patrick Watson, il roule sa bosse depuis plusieurs années, s’illustrant ici comme ailleurs avec sa voix unique et enveloppante. Ensemble, ces deux groupes représentent la crème de la crème.

Les attentes étaient hautes, dix ans après leur dernière réunion en ville, mais le résultat les a surpassés. Nous avons eu droit à un spectacle faste, mené tambour battant, qui tenait de la véritable orfèvrerie musicale. Ces artistes sont aussi passionnés que remarquables et leur complicité sur scène est belle à voir. Pour lancer le bal de leur réunion, ils ont choisi d’offrir un medley inventif sur les chansons « Close to Paradise » de Watson et « Le compteur » de Karkwa, donnant ainsi le ton à cette soirée de tous les possibles. On a ensuite pigé allègrement dans le répertoire de l’un et l’autre, pour offrir un panorama complet.

Sur « Beijing », très belle, un solo de percussions suivi d’un segment piano a complètement enchanté. Pour « Words in the Fire » et « Marie tu pleures », les complices ont choisi la formule acoustique autour d’un seul micro, revenant ainsi à leurs anciennes amours. Le résultat était parfait, voire émouvant. Les harmonies livrées par les deux chanteurs pendant toute la soirée ont fait le bonheur d’un public qui en redemandait. Dans un généreux rappel offert en deux temps, les adeptes ont notamment pu se laisser bercer sur l’incomparable « The Great Escape » et la magnifique « 28 jours ».

Impossible de ne pas avoir le sourire collé au visage à la sortie de l’amphithéâtre. Ceux qui ont assisté à cet événement unique peuvent dorénavant clamer avec fierté « J’y étais », tout en espérant qu’il ne se passe pas encore dix ans avant d’autres retrouvailles. Après tout, on n’en a jamais assez de ce fameux Karkwatson!

Voici la liste des chansons interprétées par Karkwatson à Québec le mardi 18 décembre 2018 :

  • Close to Paradise / Le compteur
  • Dormir le jour
  • Hearts
  • L’Acouphène
  • Mieux respirer
  • Beijing
  • Words in the Fire
  • Marie tu pleures
  • Giver
  • Les Chemins de verre
  • Turn Into the Noise
  • Moi-léger
  • Machinery Of the Heavens

Rappel

  • Into Giants
  • 28 jours
  • The Great Escape
  • L’épaule froide
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net