District 31 nous offre un épisode troublant de vérité

,

Que d’émotions!

Avez-vous apprécié l’épisode de District 31 présenté ce lundi? Comment faire autrement tant le sujet était prenant et le résultat troublant de vérité?

Lundi matin, l’animateur Paul Arcand révélait à Puisqu’il faut se lever que son ami Luc Dionne lui avait confié que l’épisode du 26 novembre était le meilleur qu’il avait écrit. On peut maintenant dire qu’il disait vrai.

Pour l’occasion, l’auteur a délaissé le quotidien de ses sergents-détectives, les manigances de Yanick Dubeau et les entourloupes du Commandant Chiasson et Laurent Cloutier pour s’intéresser au destin des patrouilleurs, dont la tâche n’est jamais facile.

C’est tout en douceur, sur les mots et la voix de Ray Lamontagne avec la chanson « Burn », que ce récit difficile a débuté. On a retrouvé la patrouilleuse Noélie (Catherine St-Laurent), enceinte d’un joueur de hockey bien connu et ingrat. Aux prises avec des nausées matinales, la jeune femme a reçu les moqueries et l’affection de son coéquipier, avant de commencer sa journée. Mais, après l’interception d’une voiture qui avait grillé un feu rouge, celui-ci a été tiré à bout portant dans le cou, payant de sa vie.

Impossible de ne pas être tétanisés devant cette scène si réelle et intense. J’ose à peine imaginer la réaction des véritables patrouilleurs qui ont été témoins de cette scène…

Le reste repose sur les épaules de la formidable distribution, menée par un Gildor Roy plus grand que nature. Les patrouilleurs ont supporté leur collègue blessé pendant tout l’épisode, alors qu’on tentait de le sauver sur la table d’opération. Isabelle Roy (splendide Hélène Bourgeois-Leclerc), elle-même très ébranlée après avoir évité de près un viol, a accompagné Noélie dans son épreuve, tout en tentant d’oublier ses propres écueils.

La finale de l’épisode, sans paroles, avait de quoi nous faire verser quelques larmes. Les comédiens, tous au sommet de leur art (surtout considérant les horaires de travail effrénés), ont livré une conclusion bouleversante.

On se demande chaque fois comment l’équipe de cette quotidienne réussit, jour après jour, à nous offrir une série d’une aussi grande qualité. Cet épisode relève la barre. Et connaissant l’auteur, on peut penser que ce meurtre crapuleux aura un lien avec une intrigue en cours. C’est à suivre…

Rappelons que District 31 a récemment battu un nouveau record d’auditoire. Les détails ici.

Sachez aussi que Vincent-Guillaume Otis sera bientôt de retour dans son rôle de Patrick Bissonnette et que la pause des fêtes sera encore courte.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net