Un candidat d’Un souper presque parfait victime de violences

,

Il a participé à l’émission en février dernier.

Reconnaissez-vous ce candidat d’Un souper presque parfait? Celui-ci avait beaucoup fait jaser lors de son passage à l’émission alors qu’il avait servi une tête d’animal complète dans les assiettes de ses invités. De plus, sa personnalité exubérante et ses « chéris » proférés à tous avaient quelque chose d’assez charmant et mémorable.

Si l’expérience d’Un souper presque parfait peut être positive pour la plupart des candidats, il n’en est pas de même pour tous, semble-t-il. Nidal, qui a communiqué avec nous ce week-end, estime que la téléréalité renferme aussi son côté « noir et sombre ».

Depuis son passage à l’émission, celui-ci se dit victime de violences à caractère homophobe. Il explique avoir reçu plusieurs commentaires désobligeants à son endroit et il ne faut pas chercher bien loin sur les réseaux sociaux pour en trouver. À ce sujet précis, il dit toutefois : « Je comprends ce côté de la téléréalité et cela ne me dérange pas autant ».

Mais, ce week-end, alors qu’il sortait d’un bar de Montréal, le jeune homme dit s’être fait interpeler avec agressivité par un passant qu’il ne connaissait pas. « C’est pas toi la tapette d’Un souper presque parfait? », aurait alors dit l’homme, avant de lui asséner un coup au visage. Des blessures peuvent être vues sur le visage du jeune homme après cette agression qu’il nous partage.

uspp_blessure

Le candidat de la téléréalité n’en revient toujours pas que la violence ait pris une telle proportion.

Il souhaite, avec sa sortie médiatique, dénoncer les gestes homophobes qui existent toujours et sensibiliser la population. Inutile de dire que nous l’appuyons à 100 %.

—–

Lisez notre entrevue avec André Ducharme sur la saison en cours d’Un souper presque parfait.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net