Téléréalité : On préfère les « players » ou les « lovers »?

,

Ça semble être un débat important dans les téléréalités actuellement…

Cette année, tant à Occupation Double qu’à XOXO, les candidats et les téléspectateurs se demandent s’il vaut mieux être un séducteur et butiner de fleur en fleur ou un romantique et choisir un(e) prétendant(e) à qui on reste fidèle jusqu’à la fin du jeu.

On retrouve les deux cas de figure dans les téléréalités actuellement. En Grèce, Pézie embrasse langoureusement Olivier, jusqu’à en écoeurer ses colocataires, alors qu’à Montréal, Valérie minouche à qui mieux mieux son jumeau, qui, malheureusement, a dû quitter l’aventure mercredi dernier, justement en raison de son identification à une seule personne.

À l’opposé, on constate aussi que les infidèles ont la cote. À Occupation Double, Renaud, qui s’était affiché avec Maude, a dit vivre un coup de foudre lorsqu’il a vu la nouvelle faire son entrée dans les maisons. Le candidat a jeté son dévolu sur la belle Jessika, au grand désarroi de la jolie coiffeuse de Chambly. Puis, à XOXO, c’est le mannequin Jake qui fait des vagues. Après avoir annoncé qu’il resterait fidèle à Léanne jusqu’à la fin, on a pu le voir dans le dernier épisode embrasser Molly dans un party (vidéo ci-dessous).

XOXO – Un baiser inattenduD’après toi, bon ou mauvais move? #XOXOtélé #ÇaPueLeDrama

Publiée par XOXO Télé sur Mercredi 24 octobre 2018

————–

Récemment, Catherine d’OD Grèce s’indignait du fait qu’Occupation Double n’était plus un jeu d’amour, mais bien de séduction. Ça n’a pas toujours été le cas?

Les candidats s’interrogent beaucoup sur la question. L’infirmier Andrew d’OD dit qu’il veut « papillonner » (le nouveau terme tendance de la téléréalité) alors que Manu de XOXO hésite à s’afficher pour ne pas perdre des alliées.

On doit aussi se rappeler que c’est rarement l’amour qui a triomphé dans les téléréalités québécoises (excluant L’amour est dans le pré, évidemment). Bien que Jessie et PH vivaient une idylle inspirante l’an dernier, ils ont tout de même perdu le grand prix des mains d’Adamo qui a su embobiner le public par sa personnalité colorée. On se souviendra que Jessie et PH étaient plutôt amers après leur défaite en direct.

La chose la plus importante dans ce débat est celle-ci : il s’agit d’un jeu. De séduction ou d’amour? Peu importe. Il faut savoir être stratège. Il ne faut pas s’afficher trop rapidement (l’erreur de Pézie et d’Olivier) ni papillonner trop longtemps. Dans les deux téléréalités, de nouveaux candidats viennent rejoindre les anciens presque chaque semaine et c’est peut-être ce qui amène les célibataires à s’interroger autant sur la nature du jeu.

Force est d’admettre que, pour le téléspectateur, la trahison est plus intéressante que l’amour. L’infidèle ne gagnera pas l’aventure parce qu’il ne sera pas choisi par le public, mais le couple trop heureux ne se démarquera pas en finale non plus, trop comblé et souriant pour intéresser les téléspectateurs. Parce que c’est ça que les candidats des téléréalités doivent d’abord comprendre : pour gagner, c’est le public qu’il faut séduire.

Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net