Gala des Gémeaux 2018 : Plan B étonne, Fugueuse boudé

,

L’événement était animé en solo, pour la première fois, par Jean-Philippe Wauthier.

Jean-Philippe Wauthier animait seul le 33e Gala des Gémeaux ce dimanche, après les événements qui ont fait tomber son coanimateur de l’an dernier, Éric Salvail. Pour lancer les célébrations, Wauthier s’est associé à Simon-Olivier Fecteau pour faire des auditions pour trouver son prochain coanimateur. Une bonne idée qui a permis à plusieurs personnalités de nous faire rire, René Simard, Fred-Éric Salvail, Cynthia Wu-Maheux et plusieurs autres. Évidemment, Wauthier ne pouvait éviter le sujet du #MeToo et c’est ce qu’il a fait avec une simple phrase, bien lancée : « J’ai été très touché qu’on me laisse à la barre des Gémeaux. Parce qu’avant cela j’étais très touché par mon coanimateur. »

Pendant son discours d’ouverture, très mordant par ailleurs, Wauthier a écorché tout un chacun, recevant à la fois des rires et des rires jaunes. Il fallait voir le visage de Pierre Karl Péladeau lorsqu’on a comparé TVA à la prison de Lietteville pour Julie Snyder. Ouch! José Gaudet, Louis Morissette, Maripier Morin et plusieurs autres ont eu droit aux blagues acerbes de l’animateur. Était-ce trop acéré? On peut le penser avec le malaise qui semblait flotter dans la salle…

En hommage à Fugueuse, Isabelle Boulay a interprété la chanson « Je voulais te dire que je t’attends ». Des images de la série étaient diffusées en arrière-plan et des femmes survivantes d’exploitation sexuelle sont apparues sur scène dans un puissant élan d’émotion.

Au chapitre des gagnants, Magalie Lépine-Blondeau est venue coiffer au fil d’arrivée Ludivine Reding en remportant le prix du « Meilleur premier rôle féminin dans une série dramatique » pour Plan B. Fabien Cloutier a remporté le pendant masculin pour Faits divers. Sophie Cadieux et Antoine Bertrand ont gagné pour les comédies Lâcher prise et Boomerang respectivement. Unité 9 a été sacrée meilleure série dramatique annuelle. Vincent-Guillaume Otis a reçu son premier Gémeaux à vie pour sa performance exemplaire dans District 31. Céline Bonnier a aussi été saluée pour son travail dans L’heure bleue. À la surprise générale, la série Fugueuse qui a fait un tabac l’an dernier a été boudée et n’a reçu aucun prix ce dimanche soir. On lui a préféré Plan B comme meilleure série dramatique. Mme Chagnon, qui a volé la vedette au récent débat des chefs, a conclu la grande soirée de la télévision avec son désormais célèbre « Pas tellement » et dans un éclat de rire généralisé. Superbe idée pour un gala généralement réussi.

Découvrez ci-dessous les grands gagnants et gagnantes des prix Gémeaux 2018, suivis de notre galerie de photos des récipiendaires.

Prix du public

  • District 31 (Gagnant)
  • Fugueuse
  • Donnez au suivant
  • O’
  • Hubert et Fanny

Meilleure série dramatique

  • Blue Moon
  • Faits divers – saison 1
  • Fugueuse
  • L’imposteur la suite
  • Olivier
  • Plan B (Gagnante)

Meilleure série dramatique annuelle

  • Au secours de Béatrice – saison 4
  • District 31
  • L’Échappée – saison 2
  • Mémoires vives – saison 5
  • Unité 9 (Gagnant)

Meilleure série de variétés ou des arts de la scène

  • 1res fois
  • En direct de l’univers – saison 9 (Gagnante)
  • Ici on chante
  • La voix – saison 6
  • Microphone – saison 2

Meilleure comédie

  • Boomerang – saison 3
  • Lâcher prise – saison 2 (Gagnant)
  • Les pêcheurs
  • Les Simone
  • Trop

Meilleur premier rôle masculin : Comédie

  • Antoine Bertrand, Boomerang (Gagnant)
  • Mani Soleymanlou, En famille
  • Patrick Guérard, King Lionel
  • Martin Petit, Les pêcheurs
  • Éric Bruneau, Trop

Meilleur premier rôle féminin : Comédie

  • Catherine-Anne Toupin, Boomerang
  • Anne-Élisabeth Bossé, En tout cas
  • Sophie Cadieux, Lâcher prise (Gagnante)
  • Evelyne Brochu, Trop
  • Virginie Fortin, Trop

Meilleure animation : humour

  • Phil Roy, ALT 2017 : On ferme l’année!
  • François Morency, Gala Les Olivier 2017 (Gagnant)
  • Marc Labrèche, Info, sexe et mensonges
  • Jean-René Dufort, Infoman 2017
  • Magalie Lépine-Blondeau, Le SNL de Magalie Lépine-Blondeau

Meilleur premier rôle masculin : série dramatique

  • Éric Bruneau, Blue Moon
  • Fabien Cloutier, Faits divers – saison 1 (Gagnant)
  • Marc-André Grondin, L’imposteur la suite
  • Alexandre Goyette, Le siège
  • Vincent Leclerc, Les pays d’en haut – saison 3

Meilleur premier rôle masculin : série dramatique annuelle

  • Patrick Labbé, District 31
  • Vincent-Guillaume Otis, District 31 (Gagnant)
  • Pier-Luc Funk, Mémoires vives – saison 5
  • Stéphane Gagnon, Mémoires vives – saison 5
  • Guy Nadon, O’

Meilleur premier rôle féminin : série dramatique

  • Karine Vanasse, Blue Moon
  • Ludivine Reding, Fugueuse
  • Mylène St-Sauveur, Hubert et Fanny
  • Laurence Leboeuf, Marche à l’ombre – saison 3
  • Magalie Lépine-Blondeau, Plan B (Gagnante)

Meilleur premier rôle féminin : série dramatique annuelle

  • Magalie Lépine-Blondeau, District 31
  • Julie Perreault, L’Échappée – saison 2
  • Céline Bonnier, L’heure bleue – saison 2 (Gagnante)
  • Marie Tifo, O’
  • Guylaine Tremblay, Unité 9

Meilleure animation : émission ou série d’entrevues ou talk-show

  • Paul Arcand, Conversation secrète (Gagnant)
  • Jean-Philippe Dion, La vraie nature
  • Jean-Philippe Wauthier, Le beau dimanche
  • Véronique Cloutier, Rétroviseur
  • Guy A. Lepage, Tout le monde en parle

Meilleure animation : jeunesse

  • Phil Roy, ALT
  • Mathieu Pichette, Bizarroscope
  • Pascal Barriault, Valérie Chevalier, Marilou Morin, Pascal Morrissette, Cochon Dingue – saison 2 (Gagnants)
  • Pier-Luc Funk, Sarah-Jeanne Labrosse, La soirée MAMMOUTH
  • Iani Bédard, Mario Tessier, Le P’tit cabaret – saison 2
  • Nicolas Ouellet, PLAY – saison 2

Meilleure animation : Magazine d’intérêt social

  • Jean-Marie Lapointe – Face à la rue (Gagnant)
  • Sophie Fouron – Chacun son île – saison 2
  • Patrick Lagacé, Piere-Yves Lord – Deux hommes en or – saison 5
  • France Beaudoin – Un homme à la mer
  • Christian Bégin – Y’a du monde en messe

Série documentaire : société

  • Deuxième chance (Gagnante)
  • De garde 24/7
  • Influenceurs
  • La cure
  • Stanley Vollant : De Compostelle à Kuujjuaq

Meilleure émission ou série originale produite pour les médias numériques : fiction

  • Terreur 404 (Gagnante)
  • En audition avec Simon – saison 4
  • L’âge adulte – saison 2
  • L’arène
  • Polyvalente
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net