ComediHa! 2018 : La diversité selon Fabien Cloutier

,

Le comédien et humoriste animait ce samedi son premier gala d’humour au ComediHa! Fest.

Fabien Cloutier nous avait promis que son premier gala ComediHa! serait très diversifié et égratignerait un peu. Il n’avait pas menti. Celui qui lancera prochainement sa série Léo sur Club Illico a proposé un événement bigarré, étrange où ses monologues ont fait mouche à tous coups. On ne peut malheureusement en dire autant de ses invités qui ont souvent dû se heurter à des silences inconfortables.

De son côté, l’animateur a été brillant à chaque instant. Il faut dire que l’humour corrosif de Fabien Cloutier nous fait beaucoup rire et que nous étions impatients de le découvrir dans le contexte d’un gala. Son numéro d’ouverture, où il tentait d’expliquer avec le style qu’on lui connaît l’expression « À la bonne franquette » avait ses moments heureux. Mais c’est en parlant des personnes atteintes de déficience intellectuelle, des immigrants, des races et surtout des sympathiques retraités que l’hôte du gala a vraiment frappé dans le mille avec intelligence. En osant des sujets délicats, voire tabous pour certains, Cloutier a déridé l’assistance comme jamais. Son message sur l’acceptation de la diversité, inhérent à chacune de ses interventions, était tout simplement parfait dans le contexte social actuel.

Du côté des invités, on peut certainement dire qu’il y en avait pour tous les goûts : de l’inusité à l’absurde en passant par le stand-up dans son plus simple appareil. Commençons par les bons moments. Qui était donc cet étrange Jerry Tremblay qui a reçu un accueil de rock star en faisant un numéro humoristique à vélo? On ne s’attendait certainement pas à cela! MC Gilles a offert un segment plutôt intéressant avec son bon ami Cloutier, nous faisant la preuve hors de tout doute que l’humour a bien évolué depuis 50 ans, et ce, en ressortant des 33 tours de comiques des années 60-70 aux blagues particulièrement déplacées. En deuxième partie, l’énergumène Daniel Grenier a semé l’hilarité en ouvrant encore une fois sa valise aux trésors loufoques. Le cerveau de cet homme ne fonctionne pas comme tous les autres et c’est une très bonne chose. Enfin, Rachid Badouri est venu faire forte impression en reprenant un numéro de son spectacle Rechargé dans lequel il raconte son expérience d’irrigation du côlon.

Tous les autres invités – on pense particulièrement à Franky et Elie Semoun – ont peiné à obtenir les rires qu’ils recherchaient. Le numéro final, avec la Famille Day qui fait du country comique, n’était guère mieux. Si d’un point de vue musical le quatuor a de quoi intéresser, les textes de leurs chansons nécessitent encore un peu d’amour et une touche de finesse. On a cependant bien aimé voir Fabien Cloutier se joindre à eux, en fin de parcours, dans ses attirails électrisés de cowboy. Mais il y avait certains faux pas dans ce gala que même le sympathique animateur ne pouvait rattraper… Dommage.

Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net