Patrice Michaud séduit sans compromis au FEQ 2018

,
feq2018_logo
Festival d'été de Québec 2018

Patrice Michaud a offert tout un party pour la carte blanche du Festival d’été de Québec 2018.

« Hey p’pa, m’man, votre garçon joue sur les Plaines » a lâché d’emblée Patrice Michaud, fier, à son entrée sur l’immense scène Bell du Festival d’été de Québec ce mardi. Sous les applaudissements énergiques de son père et le regard ému de sa mère, Michaud a lancé sa carte blanche, entouré d’une cohorte de musiciens, avec son succès « Kamikaze ». Il n’en fallait pas plus pour mettre dans l’ambiance les festivaliers, moins nombreux que la veille pour les Foo Fighters.

« C’est comme un rêve », a-t-il confié après l’excellente « Cherry Blossom », détaillant tous les quartiers de la ville de Québec où il avait résidé dans sa jeunesse. Il a ensuite fait frémir la foule en ajoutant : « Nous sommes sur un ancien champ de bataille et ce soir, je vous le dis tout de suite, c’est le français qui gagne. » Au programme, une soirée de chansons francophones, en compagnie de Yann Perreau et Marie-Mai notamment. Celle-ci s’est d’ailleurs présentée, tout doucement, sur la magnifique « Les terres de la couronne » pour un duo franchement émouvant auquel s’est jointe plus tard Ariane Moffatt.

Patrice Michaud réservait une surprise bien spéciale à sa première amoureuse, Julie Pelletier, qu’il fréquentait en première secondaire. Incrédule, la jeune femme a été interpellée par Michaud dans la foule. Celui-ci l’a invitée à monter sur scène pour danser un « plain ». Mario Pelchat est alors sorti des coulisses pour interpréter la chanson qui les avait accompagnés 24 ans plus tôt à leur premier slow, « Pleurs dans la pluie ». Un moment à la fois hilarant et adorable, tout à fait dans l’esprit des spectacles de Patrice Michaud, qui a semé le ravissement dans le public.

En deuxième portion du spectacle, Michaud et ses musiciens se sont transformés en Majestiques, ce groupe fictif des années 50-60. Dansant à souhait, ce segment a amené sur scène Pascale Picard, Yann Perreau et Mario Pelchat. On a alors eu droit à quelques reprises bien pimentées, dont  « Les cactus » de Jacques Dutronc, et des succès des invités. Marie-Mai est revenue en Queen du disco pour interpréter son succès « C’est moi ». Juste avant un rappel à la fois émouvant et festif, « Mécaniques générales » a retenti, accompagnée par la foule devenue chorale.

Le bonheur du charismatique Patrice Michaud et son équipage était vraiment contagieux ce soir. Difficile de ne pas avoir un sourire béat en regardant le chanteur vivre l’un des beaux moments de sa vie, comme il l’a si bien dit. C’est le coeur léger que nous avons quitté le site, en fredonnant encore ces chansons francophones qui nous rendent fiers d’être Québécois. Mission accomplie pour cette carte blanche fantastique!

Voici la liste des chansons interprétées par Patrice Michaud et ses complices ce mardi 10 juillet à Québec :

  • Kamikaze
  • Cherry Blossom
  • Éloïse
  • Les terres de la couronne (avec Marie-Mai et Ariane Moffatt)
  • M’espères-tu?
  • Pleurs dans la pluie (Mario Pelchat)
  • Le feu de chaque jour
  • Apocalypse wow
  • Julie revient, Julie s’en va
  • Ces bottes sont faites pour marcher (Pascale Picard)
  • C’est beau comme on s’aime (Yann Perreau)
  • Les cactus (Yann Perreau)
  • Dans les yeux d’Émilie (Mario Pelchat)
  • C’est moi (Marie-Mai)
  • Je cours après Marie (avec Marie-Mai et Pascale Picard)
  • Mécaniques générales
  • La saison des pluies
  • Le crash du concorde + medley
feq2018_logo
Festival d'été de Québec 2018
Stéphanie Nolin Littéraire de formation, passionnée du septième art, téléphile, mélomane curieuse, blogueuse culinaire en dilettante, férue de mots et de culture. Après une incursion prolongée dans le monde des communications universitaires, elle peut maintenant dire qu'elle concilie travail et passion en écrivant pour Cinoche.com et Showbizz.net... et elle ne s'en plaint pas du tout.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net