Le rappeur Future met le party sur les Plaines au FEQ 2018

,
feq2018_logo
Festival d'été de Québec 2018

« De l’ambiance » n’est pas une expression assez forte pour qualifier l’atmosphère qui régnait à Québec ce samedi soir.

La foule était déjà fébrile à son entrée sur le site à 18 h, c’est donc vous dire à quel point elle était agitée à 22 h quand le rappeur américain Future a pris possession de la scène!

Il faut dire que l’énergique Killy, l’excentrique Lil Yachty et l’excellent Loud (voyez notre critique de la prestation du Québécois ici) avaient déjà bien réchauffé les jeunes amateurs de rap en première partie. Future n’avait pas beaucoup d’efforts à déployer pour convaincre l’assistance, déjà survoltée. Les mosh pit (qui semblaient d’ailleurs intéresser d’avantage Lil Yachty que sa propre musique) étaient encouragés par les artistes et les victimes de cette danse brutale tombaient comme des mouches dans les bras des responsables de la sécurité, qui n’ont fait que sortir de jeunes filles frêles et paniquées toute la soirée.

Future, qui compte maintenant sept albums studio en carrière, n’a pas fourni de set list aux médias pour sa performance de samedi soir; un artiste instinctif, pourrait-on croire. Il est apparu sur la scène à 22 h 15 tapant avec la prestance d’un paon avec ses bijoux scintillants, ses lunettes fumées, ses jeans troués et un foulard coloré dans sa poche arrière. Accompagné par un DJ et devant un immense cylindre dans lequel se dessinaient des rayons lumineux, Future a su être généreux avec ses fans québécois.

Quatre danseurs, vêtus de blanc, l’ont rejoint sur scène. Ils occupaient efficacement l’espace et encourageaient la foule à s’emporter pour l’invité principal. Bien que nous n’avions pas de liste officielle, nous avons noté au passage les pièces « Wicked », « Karate Chop », « Honest » et « Low Life », qu’il interprète avec The Weeknd, qui occupait la même scène quelques jours plus tôt.

Les amateurs de rap ont été servis en ce samedi parfait du mois de juillet avec l’imposant Future. Il fallait quand même avoir les reins solides pour tenir toute la soirée au coeur de cette foule énergique et imprévisible! Certains diront que ça valait le coup!

feq2018_logo
Festival d'été de Québec 2018
Elizabeth Lepage-Boily Cinéphile et télévore depuis qu'elle a appris à faire fonctionner la télécommande, Elizabeth, critique et journaliste depuis dix ans pour le site Cinoche.com, est persuadée qu'elle exerce le plus beau métier du monde. Auteure d'une série de romans jeunesse à succès (intitulée « Maude »), Elizabeth a bien l'intention de se dépasser et de partager ses passions et son amour des mots et des arts avec ses lecteurs, tous médiums confondus.

Aimez-nous sur Facebook

Showbizz.net